Élisabeth Dmitrieff

révolutionnaire et féministe russe

Élisabeth Dmitrieff, (en russe : Елизавета Дмитриева, Elizaveta Dmitrieva) née le et morte en 1910 ou 1918 est une femme politique et une militante féministe russe connue pour sa participation à la Commune de Paris et la fondation de l'Union des femmes pour la défense de Paris et les soins aux blessés

Elisabeth Dmitrieff


Manifeste de l'Union des femmes, 1871Modifier

La Commune représente le grand principe proclamant l'anéantissement de tout privilège, de toute inégalité
  • Dmitrieff en est l'autrice avec Adélaïde Valentin, Noémie Colleuille, Marcand, Sophie Graix, Joséphine Pratt, Céline Delvainquier, Aimée Delvainquier.


Lettre du 24 avril 1871 à Karl Marx, 1871Modifier

 
Reproduction de la lettre envoyée par Élisabeth Dmitrieff le 24 avril 1871 à Herman Jung et destinée vraisemblablement à Karl Marx

Comment se peut-il que vous restiez là à ne rien faire, quand Paris va périr à cause de cela ? Il faut agiter à tout prix la province, qu’elle vienne à notre secours. La population parisienne se bat héroïquement (en partie), mais on ne comptait jamais être abandonné comme cela. Pourtant, jusqu’à présent, nous gardons toutes nos positions, Dombrowski se bat bien et Paris est réellement révolutionnaire. Les vivres ne manquent pas. Vous savez, je suis pessimiste et ne vois rien en beau, je m’attends donc à mourir un de ces jours sur une barricade.


Liens externesModifier

Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :