Ouvrir le menu principal

Alphonse Daudet

écrivain et auteur dramatique français
Alphonse Daudet

Alphonse Daudet, né à Nîmes le 13 mai 1840 et mort à Paris le 16 décembre 1897, est un romancier et conteur français.

Lettres de mon moulin, 1866Modifier

Demain lundi, je confesserai les vieux et les vieilles. Ce n'est rien. Mardi, les enfants. J'aurai bientôt fait.
  • (fr) Lettre de mon moulin. Le Curé de Cucugnan, Alphonse Daudet, éd. Éditions Jean-Paul Gisserot, 1999, p. 42


Voyez-vous, mes enfants, quand le blé est mûr, il faut le couper ; quand le vin est tiré, il faut le boire.
  • « Le curé de Cucugnan », dans Lettres de mon moulin (1866), Alphonse Daudet, éd. Gallimard, 1984  (ISBN 2-07-037533-1), p. 109


Le jour, c'est la vie des êtres ; mais la nuit, c'est la vie des choses.
  • « Les étoiles », dans Lettres de mon moulin (1866), Alphonse Daudet, éd. Gallimard, 1984  (ISBN 2-07-037533-1), p. 59


La haine, c'est la colère des faibles.
  • « La diligence de Beaucaire », dans Lettres de mon moulin (1866), Alphonse Daudet, éd. Gallimard, 1984  (ISBN 2-07-037533-1), p. 37

Citation rapportéeModifier

La meilleure façon d'imposer une idée aux autres, c'est de leur faire croire qu'elle vient d'eux.
  • Manager en toutes lettres, guide d'action et de culture (1995), François Aélion, éd. Les éditions d'organisation, 1999  (ISBN 2-7081-1803X), p. 105


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :