Ana Mirallès

Auteure de bande dessinée et illustratrice espagnole
Ana Miralles à Barcelone en 2017.

Ana Miralles (orthographié Mirallès en français) est une illustratrice et auteure de bande dessinée espagnole née le 16 décembre 1959 à Madrid. Elle est notamment connue pour son traitement érotique et réaliste de sujets mettant en scène des femmes indépendantes au caractère fort, bien que ses œuvres relèvent de genres différents. Son œuvre la plus connue est la série Djinn, scénarisée par Jean Dufaux.

CitationsModifier

Tout au long de la série, j’ai essayé de travailler tous les ornements que l’on retrouve dans chaque culture. Par exemple dans Africa, il y avait de magnifiques ornements sur le corps faits à la peinture et j’ai vraiment essayé de travailler ça. Dans ce nouvel album, il y a de la peinture au henné sur les mains, les pieds et le corps mais on les retrouve surtout à l’occasion de mariages, par exemple. Donc, il faut être plus modéré lors de leur représentation. Je ne les dessinerai que quand ce sera nécessaire mais il y en aura, bien sûr.
  • Au sujet de sa série Djinn.
  • « Entretien avec Ana Miralles & Emilio Ruiz », Graphivore-Christian Missia, BD Best, 26 décembre 2010 (lire en ligne)


Emilio Ruiz : J’interviens dans la manière de travailler car la question du temps est fondamentale pour nous. Nous avions découvert une manière un peu différente, mixte de travailler et cela s’avère très efficace.
Ana ne fait pas l’encrage de ses albums. Elle ne fait que le crayonné des albums. Puis, je scanne ses planches et je les imprime et c’est sur ces impressions qu’Ana va appliquer les couleurs à l’aquarelle. C’est plus efficace car si elle se trompe dans les couleurs, elle peut recommencer directement sur une autre copie, sans devoir reprendre tout le dessin.

Ana Miralles : De plus, je ne dessine que les cases et Emilio les récupère pour composer les planches de chaque page à l’ordinateur. Il fait aussi le lettrage à l’ordinateur à partir d’une calligraphie basée sur mon écriture.
Le fait qu’il s’occupe de cette partie technique nous permet de modifier la forme d’une planche - par exemple, de faire les cases plus grandes ou plus petites – jusqu’au dernier moment. Cela nous donne beaucoup de liberté créative. C’est génial (rires) !

  • Au sujet de la série Djinn.
  • « Entretien avec Ana Miralles & Emilio Ruiz », Graphivore-Christian Missia, BD Best, 26 décembre 2010 (lire en ligne)


Nous venons de conclure Djinn au bon moment. Cette série nous a beaucoup apporté et il y aurait encore beaucoup de choses à raconter sur cet univers mais c’est mieux de s’arrêter là. Surtout, je n’ai pas envie de ne faire que cela, je risquerais de tourner en rond et de m’auto-caricaturer. J’ai besoin de travailler sur d’autres projets pour continuer à faire mûrir mon style et mon imaginaire.
  • « Ana Miralles et Jean Dufaux terminent l’ensorcelante saga de Djinn », Propos recueillis par Christian Missia Dio, ActuaBD, 24 décembre 2016 (lire en ligne)


Liens externesModifier

Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :