Andrée Chedid

femme de lettres et poétesse française d’origine syro-libanaise.

Andrée Chedid (en arabe : أندريه شديد), née Andrée Saab (en arabe : أندريه صعب) le 20 mars 1920 au Caire (Sultanat d'Égypte) et morte le 6 février 2011 à Paris (France), est une écrivaine française d’origine syro-libanaise, autrice de poèmes, de romans, de nouvelles, de pièces de théâtre et de plusieurs autres genres d'œuvres. Elle a remporté plusieurs prix, dont le Prix Goncourt de la nouvelle 1979 pour Le Corps et le Temps et le Prix Goncourt de la poésie en 2002.

Signature d'Andrée Chedid.

CitationsModifier

Rythmes (poèmes, 2003)Modifier

L'indéchiffrable détonation
Fut notre prologue

  • Rythmes, Andrée Chedid, éd. Gallimard, coll. « Poésie », 2018, I. Rythmes, p. 25


Pour mieux tenir debout
L'homme inventa la fable
Se vêtit de légendes
Peupla le ciel d'idoles
Multiplia ses panthéons
Cumula ses utopies

  • Rythmes, Andrée Chedid, éd. Gallimard, coll. « Poésie », 2018, I. Rythmes, p. 33


Avec quels mots
Saisir les miettes
Du mystère
Qui nous enchâsse
Ou de l'énigme
Qui nous surprend ?

  • Rythmes, Andrée Chedid, éd. Gallimard, coll. « Poésie », 2018, 2. La source des mots, p. 45


À propos d'Andrée ChedidModifier

Le mouvement : voilà, s'il en faut un, le maître mot de l'œuvre chédidienne, quels que soient ses avatars, romans, nouvelles, théâtre ou poésie.
  • Introduction au recueil "Rythmes" d'Andrée Chedid, Jean-Pierre Siméon, éd. Gallimard, coll. « Poésie », 2018, Introduction, p. 8


Liens externesModifier

Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :