Arnaud Jean Meillan

député à la Convention, puis au Conseil des anciens

Arnaud Jean Meillan, (1748-1809), représentant du peuple sous la Révolution française, fut député par le département des Basses-Pyrénées à la Convention nationale.

CitationsModifier

Je ne répéterai point ce qui a été dit contre la cumulation des fonctions de législateur, de juré et de juge; la plus fausse mesure, selon moi, est celle qui ferait tomber une tête qui peut être un jour utile. Je vote pour la réclusion et le bannissement après la guerre.
  • « Arnaud, Jean Meillan », Convention nationale, assemblee-nationale.fr, 16 janvier 1793 (lire en ligne)