Astérix et Cléopâtre

Album de bande dessinée de la série Astérix

Astérix et Cléopâtre est le sixième album de la série de bande dessinée Astérix de René Goscinny (scénario) et Albert Uderzo (dessin), prépublié dans la revue Pilote du n°215 (5 décembre 1963) au n°257 (24 septembre 1964). L’album, publié en 1965, a été tiré en 100 000 exemplaires. L’album a été adapté en 1968 en un dessin animé, Astérix et Cléopâtre, puis en film en prises de vue réelles en 2002 sous le nom Astérix & Obélix : Mission Cléopâtre.

CitationsModifier

LA PLUS GRANDE AVENTURE QUI AIT JAMAIS ETE DESSINEE. 14 litres d'encre de Chine, 30 pinceaux, 62 crayons à mine grasse, 1 crayon à mine dure, 27 gommes à effacer, 38 kilos de papier, 16 rubans de machine à écrire, 2 machines à écrire, 67 litres de bière ont été nécessaires pour sa réalisation !
  • Texte en épigraphe au début de l'album, imitant les slogans publicitaires des péplums à gros budgets américains.
  • Astérix et Cléopâtre, Albert Uderzo et René Goscinny, éd. Dargaud, coll. « Astérix », 1965, p. 2


Cléopâtre : Mon peuple a construit les pyramides ! La tour de Pharos ! Les temples ! Les obélisques !
Jules César : C'est vieux, tout ça.

  • Astérix et Cléopâtre, Albert Uderzo et René Goscinny, éd. Dargaud, coll. « Astérix », 1965, p. 5


Numérobis : Je suis mon cher ami, très heureux de te voir.
Panoramix : C'est un Alexandrin.

  • Astérix et Cléopâtre, Albert Uderzo et René Goscinny, éd. Dargaud, coll. « Astérix », 1965, p. 7


Obélix : Ça se mange, les crocodiles ?

  • Astérix et Cléopâtre, Albert Uderzo et René Goscinny, éd. Dargaud, coll. « Astérix », 1965, p. 7


Numérobis : Voici mon bateau, le Napadélis.

  • Astérix et Cléopâtre, Albert Uderzo et René Goscinny, éd. Dargaud, coll. « Astérix », 1965, p. 8


Numérobis : […] et surtout contre Amonbofis, un architecte concurrent qui veut toujours me nuire … Il a beaucoup de talents...
Astérix : Il est doué ?
Numérobis : Non il est riche. Il a beaucoup de talents d'or. C'est la monnaie que nous utilisons.

  • Astérix et Cléopâtre, Albert Uderzo et René Goscinny, éd. Dargaud, coll. « Astérix », 1965, p. 9


Panoramix : C'est une bonne situation ça, scribe ?…
Misenplis : Oh, c'est une situation assise… Accroupie, plutôt.

  • Astérix et Cléopâtre, Albert Uderzo et René Goscinny, éd. Dargaud, coll. « Astérix », 1965, p. 12


Numérobis : Tous ces soucis me font tourner le sang ! Les crocodiles sacrés vont me trouver immangeable !
Astérix : Tant mieux ! Vous tenez tant que ça à faire un bon repas ?
Numérobis : Ce sont des crocodiles sacrés ! On ne peut pas leur donner n'importe quoi à manger !

  • Astérix et Cléopâtre, Albert Uderzo et René Goscinny, éd. Dargaud, coll. « Astérix », 1965, p. 15


Panoramix : Par Toutatis ! J'ai beau savoir qu'il est tombé dans une marmite de potion magique étant petit, ce garçon m'étonnera toujours !

  • Astérix et Cléopâtre, Albert Uderzo et René Goscinny, éd. Dargaud, coll. « Astérix », 1965, p. 20


Le sculpteur égyptien : Mettez-vous de profil avec les épaules de face et ne bougeons plus, je vous prie.

  • Astérix et Cléopâtre, Albert Uderzo et René Goscinny, éd. Dargaud, coll. « Astérix », 1965, p. 21


Panoramix : Du haut de ces pyramides, Obélix, vingt siècles nous contemplent !

  • Réécriture d'une citation de Napoléon qui, au XIXe siècle, pendant l'expédition d'Égypte, a dit à ses soldats : "Du haut de ces pyramides, quarante siècles vous contemplent". Au temps d'Astérix, les pyramides étaient moins anciennes.
  • Astérix et Cléopâtre, Albert Uderzo et René Goscinny, éd. Dargaud, coll. « Astérix », 1965, p. 23


Tournevis (après avoir enfermé Astérix, Obélix et Panoramix dans une pyramide) : VOUS NE SORTIREZ JAMAIS D'ICI, ÉTRANGERS ! CE TOMBEAU SERA VOTRE TOMBEAU !

  • Astérix et Cléopâtre, Albert Uderzo et René Goscinny, éd. Dargaud, coll. « Astérix », 1965, p. 23


Tournevis (découvrant qu'Astérix, Obélix et Panoramix ont survécu) : DES MAGES ! VOUS ÊTES DES MAGES !

  • Astérix et Cléopâtre, Albert Uderzo et René Goscinny, éd. Dargaud, coll. « Astérix », 1965, p. 26


Astérix (à Obélix qui veut emporter un obélisque de Louxor) : Non, non et non, Obélix ! Cet objet au milieu de la place du village ? Mais ce serait ridicule, voyons !
Obélix : Nos opinions ne concordent jamais !

  • Allusion à l'obélisque de Louxor, emporté sur ordre de Napoléon jusqu'à Paris où il est érigé sur la place de la Concorde.
  • Astérix et Cléopâtre, Albert Uderzo et René Goscinny, éd. Dargaud, coll. « Astérix », 1965, p. 26


Numérobis : Qu'allons-nous faire, par Isis ?
Astérix : Nous allons construire des défenses, par Bélénos !
Obélix : Tu as raison, par Bélisama !
Amonbofis : Est-ce qu'on ne pourrait pas s'en aller, par hasard ?

  • Allusion à l'obélisque de Louxor, emporté sur ordre de Napoléon jusqu'à Paris où il est érigé sur la place de la Concorde.
  • Astérix et Cléopâtre, Albert Uderzo et René Goscinny, éd. Dargaud, coll. « Astérix », 1965, p. 38


Centurion : Déployez-vous !
Légionnaire 1 : Mais on vient de se replier !
Légionnaire 2 : Déployés on va se faire égorger !
Légionnaire 3 : Égorge déployé
Légionnaire 4 : Encore un jeu de mots comme ça, par Jupiter, et je déserte !!!

  • Astérix et Cléopâtre, Albert Uderzo et René Goscinny, éd. Dargaud, coll. « Astérix », 1965, p. 39


Astérix : Du calme, Idéfix... Attends que le nouveau goûteur de la reine ait fini de goûter ton os.

  • Astérix et Cléopâtre, Albert Uderzo et René Goscinny, éd. Dargaud, coll. « Astérix », 1965, p. 42


Cléopâtre (désignant Numérobis) : Qu'on le couvre d'or ! (Les esclaves versent Numérobis des pièces d'or qui le recouvrent presque.)
Obélix : Il y en a encore un bout qui dépasse, là !
Un esclave : On revient !

  • Astérix et Cléopâtre, Albert Uderzo et René Goscinny, éd. Dargaud, coll. « Astérix », 1965, p. 45


AdaptationsModifier

Liens externesModifier

Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :