B'nai B'rith

L'Ordre indépendant du B'nai B'rith (בני ברית) (de l'hébreu : « Les fils de l'Alliance ») est la plus vieille organisation juive toujours en activité dans le monde. Calquée sur les organisations maçonniques, elle a été fondée à New York, le 13 octobre 1843, par douze personnes, dont Henry Jones et deux frères, juifs émigrés d'Allemagne, qui avaient appartenu à la Société des Frères (Brüder Bund) qui joua un certain rôle dans l'élaboration de la Première Internationale (Association internationale des travailleurs).

Certificat de membre du B'nai B'rith, 1876.

CitationModifier

Le B'naï B'rith, en France comme à l'étranger, est pourtant totalement inconnu du grand public. Calquée sur le modèle des organisations maçonniques, cette association de solidarité a en effet toujours cultivé la discrétion.


Nous nous trouvons là en présence d'un ordre maçonnique juif, méconnu du grand public, mais très puissant, et qui n'a qu'un seul objectif : celui d'instaurer le pouvoir mondial juif. Il est évident qu'il s'agit là du faux messianisme et d'une fausse espérance.
  • À propos du B'nai B'rith.
  • Paul Ranc cité par Pierre Barrucand, 1989, La Franc-maçonnerie sous l'éclairage biblique, Éditions Contrastes, Saint-Légier, 1989 cité sur Internet, dans haines d'hier et d'aujourdhui p.15.


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :