Banquise

cristaux de glace formé par l'eau de mer gelée
Spring polar night — А. А. Борисов (1897)

LittératureModifier

PoésieModifier

Robert Desnos, Rrose Sélavy, 1922Modifier

Rrose Sélavy fonde une banque antarctique sur la banquise antiartistique.
  • « Rrose Sélavy », Robert Desnos, Littérature Nouvelle Série, nº 7, Décembre 1922, p. 19


Prose poétiqueModifier

Octavio Paz, Liberté sur parole, 1958Modifier

Travaux du poète

La nuit entre dans la chambre, le mur d'en face avance sa gueule de pierre, une banquise d'air s'interpose entre la plume et le papier. Ah ! un simple monosyllabe suffirait pour faire sauter le monde. Mais cette nuit, il n'y a pas de place pour un seul mot de plus.
  • Liberté sur parole (1958), Octavio Paz (trad. Jean-Clarence Lambert), éd. Gallimard, coll. « Poésie », 1966  (ISBN 2-07-031789-7), partie II. AIGLE OU SOLEIL ? (1949-1950), Travaux du poète — VI, p. 51


Joyce Mansour, Illusions de vol, 1964Modifier

Tu m'as prise dans tes bras toute chargée de fièvre, nous avons pris l'avion (le vol, le vol, mon amour) et je me souvenais des yeux du savant enfoncés jusqu'aux pupilles dans la banquise rouge-cardinal : « Toi, surtout, Joyce, tu dois comprendre... »
Evidemment. Joyce : « joy-stick ». Suis-je toujours kleptomane ?

  • « Illusions de vol », Joyce Mansour, La Brèche, nº 6, Juin 1964, p. 24