Ouvrir le menu principal

La conscience correspond à la perception, la connaissance plus ou moins claire que chacun peut avoir de son existence et de celle du monde extérieur.

Elle désigne également le sentiment intérieur qui pousse à porter un jugement de valeur sur ses propres actes ; sens du bien et du mal.

CitationsModifier

Victor Hugo, La Légende des Siècles, 1859Modifier

Quand il se fut assis sur sa chaise dans l'ombre
Et qu'on eut sur son front fermé le souterrain,
L'œil était dans la tombe et regardait Caïn.

  • La Légende des siècles, Victor Hugo, éd. Le Livre de poche, 2000 (1859), La conscience, p. 68


Friedrich Nietzsche, Par-delà bien et mal, 1886Modifier

Quand on veut dresser sa conscience, elle vous embrasse, en vous mordant.

  • Par-delà le bien et le mal, Friedrich Nietzsche (trad. Henri Albert), éd. Le Livre de Poche, coll. « Les Classiques de Poche », 1991  (ISBN 978-2-253-05614-0), partie IV, chap. « Maximes et intermèdes », § 98, p. 158


SpiritualitéModifier

Maharishi Mahesh Yogi Lake Louise Canada, 1968Modifier

Il est possible à tout homme d'aller profondément à l'intérieur et de saturer sa conscience avec le bonheur intérieur, cette intelligence illimitée, qui demeure à la source de la pensée.
  • (en) It is possible for every man to go deep within and saturate his conscious mind with inner happiness with that unlimited intelligence that dwells at the source of thought.
  • Maharishi Mahesh Yogi, 1968, Lake Louise, Canada, dans Bienfaits-Méditation, paru 2010, Maharishi University.


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :