Desmond Tutu

homme d'église, homme politique, archevêque, lauréat du prix Nobel

Desmond Tutu, né le 7 octobre 1931 à Klerksdorp en Afrique du Sud et mort le 26 décembre 2021 au Cap, est un archevêque anglican et militant des droits de l'homme sud-africain. Il reçoit le prix Nobel de la paix en 1984 pour son combat pacifique contre l'apartheid.

L'archevêque Desmond Tutu photographié par Benny Gool en 2004.

CitationsModifier

Je n’ai pas combattu pour chasser des gens qui se prenaient pour des dieux de pacotille et les remplacer par d’autres qui pensent en être aussi.
  • Au sujet du Congrès national africain (ANC).
  • « Disparition. Desmond Tutu a rejoint l’arc-en-ciel des nations », Desmond Tutu (propos cités par Pierre Barbancey), L'Humanité, 27 décembre 2011 (lire en ligne)


Pardonner, ce n’est pas seulement être altruiste. C’est la meilleure forme d’intérêt personnel. Un processus qui n’exclut pas la haine et la colère.
  • « Disparition. Desmond Tutu a rejoint l’arc-en-ciel des nations », Desmond Tutu (propos cités par Pierre Barbancey), L'Humanité, 27 décembre 2011 (lire en ligne)


Un jour à San Francisco, j’étais bien tranquille dans mon coin. Une femme fait irruption devant moi. Visiblement émue, elle me salue d’un “Bonjour, archevêque Mandela !" Deux hommes pour le prix d’un.
  • « Disparition. Desmond Tutu a rejoint l’arc-en-ciel des nations », Desmond Tutu (propos cités par Pierre Barbancey), L'Humanité, 27 décembre 2011 (lire en ligne)


J'adresse de grands remerciements à Dieu pour avoir créé le Dalaï Lama. Pensez-vous réellement, comme certains l'ont avancé, que Dieu dira : "Vous savez, ce type, le Dalaï Lama, il n'est pas mal. Quel dommage qu'il ne soit pas chrétien" ? Je ne crois pas que ce soit le cas... parce que, vous savez, Dieu, n'est pas un chrétien.
  • (en) I give great thanks to God that he has created a Dalai Lama. Do you really think, as some have argued, that God will be saying: 'You know, that guy, the Dalai Lama, is not bad. What a pity he's not a Christian'? I don't think that is the case - because, you see, God is not a Christian.
  • « Dalai Lama honours Tintin and Tutu », Desmond Tutu (propos cités par BBC News) (trad. Wikiquote), BBC News, 2 juin 2006 (lire en ligne)


Je refuserais d'entrer dans un paradis homophobe. Non, je dirais : désolé, je veux dire, je préfèrerais de loin aller de l'autre côté. Je ne vénèrerais pas un Dieu qui serait homophobe, telle est la profondeur de mon sentiment sur ce sujet. Je suis aussi passionné dans cette campagne que je l'ai été au sujet de l'apartheid. Pour moi, c'est au même niveau.
  • (en) I would refuse to go to a homophobic heaven. No, I would say sorry, I mean I would much rather go to the other place. I would not worship a God who is homophobic and that is how deeply I feel about this. I am as passionate about this campaign as I ever was about apartheid. For me, it is at the same level.
  • « Desmond Tutu: 'I would not worship a God who is homophobic' », Desmond Tutu (propos cités par James Legge) (trad. Wikiquote), The Independent, 27 juillet 2013 (lire en ligne)


Nous devons être entièrement clairs là-dessus : l'Histoire des peuples est jonchée de tentatives pour faire passer des lois contre l'amour et le mariage quand ils franchissent des barrières de classe, de caste, et de race. Mais il n'y a aucune base scientifique ou critère génétique pour l'amour. Il n'y a que la grâce de Dieu. Il n'y a aucune justification scientifique aux préjugés et aux discriminations, jamais. Pas plus que les préjugés et les discriminations ne sont justifiables sur le plan moral. L'Allemagne nazie et l'apartheid en Afrique du Sud, entre autres, sont là pour attester de ces faits.
  • (en) We must be entirely clear about this: the history of people is littered with attempts to legislate against love or marriage across class, caste, and race. But there is no scientific basis or genetic rationale for love. There is only the grace of God. There is no scientific justification for prejudice and discrimination, ever. And nor is there any moral justification. Nazi Germany and apartheid South Africa, among others, attest to these facts.
  • Au sujet de la loi anti-gay promulguée en Ouganda par le président Yoweri Museveni en février 2014.
  • « Desmond Tutu condemns Uganda's proposed new anti-gay law », Desmond Tutu (propos cités par Maev Kennedy) (trad. Wikiquote), The Guardian, 23 février 2014 (lire en ligne)


En Afrique du Sud, la police de l'apartheid avait l'habitude de pénétrer de force dans les chambres où des personnes blanches étaient suspectées de faire l'amour avec des personnes noires. Les policiers palpaient les draps pour voir s'ils étaient tièdes, à titre de preuve cruciale dans l'affaire criminelle qui devait s'ensuivre. C'était un déshonneur envers ceux dont le "crime" était de s'aimer, c'était un déshonneur envers les policiers - et c'était une souillure pour notre société toute entière.
  • (en) In South Africa, apartheid police used to rush into bedrooms where whites were suspected of making love to blacks. They would feel if the bed sheets were warm, crucial evidence to be used in the criminal case to follow. It was demeaning to those whose 'crime' was to love each other, it was demeaning to the policemen – and it was a blot on our entire society.
  • Au sujet de la loi anti-gay promulguée en Ouganda par le président Yoweri Museveni en février 2014.
  • « Desmond Tutu condemns Uganda's proposed new anti-gay law », Desmond Tutu (propos cités par Maev Kennedy) (trad. Wikiquote), The Guardian, 23 février 2014 (lire en ligne)


Il y a vingt-cinq ans, les gens pouvaient être excusés de ne pas savoir grand-chose, ou de ne pas faire grand-chose concernant le changement climatique. Aujourd’hui, nous n’avons aucune excuse. Nous ne pouvons plus considérer le changement climatique comme de la science fiction, car nous en ressentons déjà les effets.
  • (en) Twenty-five years ago people could be excused for not knowing much, or doing much, about climate change. Today we have no excuse. No more can it be dismissed as science fiction; we are already feeling the effects.
  • « Desmond Tutu : « Pour sauver le climat, il faut boycotter les compagnies d’énergie fossile » », Desmond Tutu (trad. Jon Palais), Reporterre, 15 avril 2014 (lire en ligne)


Cela n’a aucun sens d’investir dans des entreprises qui minent notre avenir. Servir en tant que gardiens de la création n’est pas un vain titre ; il faut que nous agissions, à la hauteur de l’urgence que la situation exige.
  • (en) It makes no sense to invest in companies that undermine our future. To serve as custodians of creation is not an empty title; it requires that we act, and with all the urgency this dire situation demands.
  • « Desmond Tutu : « Pour sauver le climat, il faut boycotter les compagnies d’énergie fossile » », Desmond Tutu (trad. Jon Palais), Reporterre, 15 avril 2014 (lire en ligne)


Citations au sujet de Desmond TutuModifier

Cyril RamaphosaModifier

Des trottoirs de la résistance en Afrique du Sud aux chaires des grandes cathédrales et lieux de culte du monde, en passant par le cadre prestigieux de la cérémonie du prix Nobel de la paix, The Arch s’est distingué comme un défenseur non sectaire et inclusif des droits de l’homme universels.
  • Cyril Ramaphosa, président d'Afrique du Sud, dans son hommage après le décès de Desmond Tutu.
  • « Disparition. Desmond Tutu a rejoint l’arc-en-ciel des nations », Desmond Tutu (propos cités par Pierre Barbancey), L'Humanité, 27 décembre 2011 (lire en ligne)


Des trottoirs de la résistance en Afrique du Sud aux chaires des grandes cathédrales et lieux de culte du monde, en passant par le cadre prestigieux de la cérémonie du prix Nobel de la paix, The Arch s’est distingué comme un défenseur non sectaire et inclusif des droits de l’homme universels.
  • Cyril Ramaphosa, président d'Afrique du Sud, dans son hommage après le décès de Desmond Tutu.
  • « Disparition. Desmond Tutu a rejoint l’arc-en-ciel des nations », Desmond Tutu (propos cités par Pierre Barbancey), L'Humanité, 27 décembre 2011 (lire en ligne)


Liens externesModifier

Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :