Ouvrir le menu principal

Deuil

affliction éprouvée à la suite d'un décès

LittératureModifier

Écrit intimeModifier

Paul Klee, Journal, 1957Modifier

Les grands animaux sont endeuillés à table et ne sont point rassasiés. Mais les mouches rusées grimpent sur les montagnes de pain et habitent la cité de beurre.


Prose poétiqueModifier

Anne Calife, Paul et le Chat, 2004Modifier

Au fond de la prairie, les branches noire du chêne se détachaient précises, bien trop précises sur la brume grise de février. Le vieil arbre gravait une griffe immobile contre la brume mouvante. Cinq branches noires à droite, cinq à gauche.

Deuil symétrique.

Parfait.
  • Paul et le Chat, Anne Calife, éd. Mercure de France, réédition Menthol House, 2004  (ISBN 2-7152-2482-6), p. 14


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :