Edgar P. Jacobs

dessinateur et scénariste de bandes dessinées

Edgard Félix Pierre Jacob, plus connu sous le nom d’Edgar P. Jacobs, né le 30 mars 1904 à Bruxelles et mort le 20 février 1987 à Lasne (Belgique), est un auteur de bande dessinée belge. Edgar P. Jacobs est le créateur de la série des Blake et Mortimer, et un des collaborateurs d'Hergé.

CitationsModifier

Le Rayon U, 1943 (retravaillé en 1974)Modifier

Le prince Nazca : Voici la pierre de Vie et de Mort. Celui qui la possède devient l'égal de dieu... Mais prenez garde... Puncha Taloc est un dieu redoutable !!!...

  • Le Rayon U (1943), Edgar P. Jacobs, éd. éditions Blake et Mortimer, 1991, p. 43


Blake et Mortimer, 1946-1987Modifier

Voir le recueil de citations : Blake et Mortimer

Propos publicsModifier

Si je pouvais choisir, je dirais une distribution anglaise... Euh, vous savez les gens qui ont joué dans Chapeau Melon et Bottes de Cuir, ça j'estime que là, alors, on obtiendrait vraiment l'ambiance anglaise, telle que je la vois, enfin...
  • Edgar P. Jacobs évoque ses envies pour une adaptation au cinéma de Blake et Mortimer, au cours d'une interview par Jean Chatel au Salon du Livre de Paris le 30 mars 1982, où l'auteur était présent à l'occasion d'une dédicace de son autobiographie Un opéra de papier. [lire en ligne]
  • Edgar P. Jacobs, Jean Chatel, Le Piège diabolique (version audio, bonus), Nicole Strauss et Jacques Langeais (adaptation), René Wilmet (réalisation), Jacky Chalard/Big Beat records, 1982


Citations rapportéesModifier

Je ne veux pas que mes planches tombent dans le monde mercantile de la bande dessinée.
  • « François Schuiten : « L’Affaire Jacobs nous pose à tous un cas de conscience » », François Schuiten (propos recueillis par ActuaBD), ActuaBD, 10 février 2018 (lire en ligne)


Citations à propos d'E.P. JacobsModifier

François SchuitenModifier

Pourquoi les histoires d’E. P. Jacobs sont-elles si profondément inscrites en nous ? Les images nous reviennent avec la même force qu’à la première lecture, et on ne peut s’empêcher d’y revenir, inlassablement, comme pour percer à jour le secret de leur envoûtement. Entrer dans cette œuvre, c’est partir en quête d’une source qui a nourri notre enfance.
  • « "Le Dernier Pharaon", l’hommage de François Schuiten à Blake et Mortimer », François Schuiten (propos recueillis par ActuaBD), ActuaBD, 28 mai 2019 (lire en ligne)


Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :