Elsa Dorlin

philosophe française

Elsa Dorlin, née en 1974, est une philosophe française.

Elsa Dorlin en 2020.

Citations

modifier

Sexe, genre et sexualités, 2008

modifier
Si le genre précède le sexe, [...] la sexualité précède le genre.
  • Sexe, genre et sexualités (2008), Elsa Dorlin, éd. Presses Universitaires de France, 2021, p. 60
Le sexe, le ventre des femmes est la propriété du capitale.
  • Sexe, genre et sexualités, Elsa Dorlin, éd. Puf, 2008, p. 78


Propos publics

modifier
La question d'une éducation non sexiste, mais aussi non homophobe, ou non lesbophobe, ou non transphobe, est absolument primordiale et devrait être considérée comme une priorité, puisque la reproduction des normes de genre et de sexualité est probablement la condition de possibilité de la reproduction des inégalités les plus criantes.
  • « "Le sexe est avant tout une question politique" », Elsa Dorlin, citée par Mathilde Gérard, Le Monde, 8 mars 2010 (lire en ligne)


La question d'une égalité en matière de normes de genre n'entraîne pas pour autant une uniformisation. La question est au contraire de permettre aux individus de se déployer individuellement, à partir des mêmes droits, des mêmes privilèges et des mêmes conditions.
  • « "Le sexe est avant tout une question politique" », Elsa Dorlin, citée par Mathilde Gérard, Le Monde, 8 mars 2010 (lire en ligne)


De toute évidence, la lutte pour une société non sexiste concerne les hommes. Toute la question est de savoir pourquoi si peu d'hommes se sont politiquement saisis de ce combat.
  • « "Le sexe est avant tout une question politique" », Elsa Dorlin, citée par Mathilde Gérard, Le Monde, 8 mars 2010 (lire en ligne)


L'idée qu'une femme qui porte le voile ne peut pas être par définition féministe est une ineptie, mais c'est également extrêmement dangereux. Parce que cela implique une définition non pas universaliste, mais bien culturaliste, du féminisme.
  • « "Le sexe est avant tout une question politique" », Elsa Dorlin, citée par Mathilde Gérard, Le Monde, 8 mars 2010 (lire en ligne)


Revendiquer que le suivi de la grossesse, les conditions d’accouchement et les premières rencontres avec son enfant se déroulent dans un environnement respectueux n’est pas une aberration, quand on ferme les maternités de proximité, jugées peu rentables, au profit de véritables «usines à naître»… Dans ces conditions, seules les femmes qui en auront les moyens, pourront effectivement élaborer leur «projet de naissance» (dans l’eau, en musique, en marchant, avec ou sans la douleur), dans des maternités modèles ou, à défaut, dans des cliniques privées. Ainsi, le «retour à la nature» et son cortège de critiques technophobes du tout médical ou du tout industriel (lait, couche, petits pots …), alimente les stéréotypes sexistes, il contribue surtout à creuser l’inégalité entre les femmes.
  • « Tribune. Analyser ensemble le sexuel et le social », Elsa Dorlin, Libération, 8 mars 2010 (lire en ligne)


Considérer ensemble, les inégalités des genres et les antagonismes sociaux, les multiples expressions du racisme, les configurations nationales ou les rapports Nord-Sud, n'appelle pas au «relativisme culturel». Bien au contraire, il s'agit plutôt d'appréhender dans leur complexité les diverses modalités sociohistoriques d'un rapport de pouvoir dont toutes les femmes font l'expérience, mais pas de la même façon. C'est peut-être là, la première leçon de l'écoféminisme.
  • « Tribune. Analyser ensemble le sexuel et le social », Elsa Dorlin, Libération, 8 mars 2010 (lire en ligne)


Liens externes

modifier

Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :