Fernand Deligny

Fernand Deligny est un éducateur, écrivain et cinéaste français (1913-1996).

Sur Fernand DelignyModifier

Catherine Perret, Le tacite, l'humain : anthropologie politique de Fernand Deligny, Seuil, 2014Modifier

Deligny est allé à la recherche de cette autre amplitude en dédiant son attention aux formes de vie déployées par les enfants « anormaux ». Il découvrit alors que cet enfant, il fallait l'oublier, oublier le sujet qu'il est supposé être, et qu'alors il devenait. C'est par là que Deligny devient le nom propre d'un problème dans le champ de l'éducation, et plus largement de la clinique, mais également dans le champ scientifique, épistémologique que ces pratiques éducatives et cliniques supposent. Car oublier l'enfant, c'est faire tout le contraire de ce que fait l'éducateur professionnel, et compétent, en un mot « normal », informé par la psychologie scientifique et par la pédopsychiatrie. Contrairement à cet éducateur moderne et modèle, Deligny refuse de traiter le cas, de s'intéresser au sujet. Il ne cherche ni à l'émanciper ni, dans le cas des enfants autistes, à lui ouvrir l'accès au langage. Criminel ont dit certains, poète ont prétendu d'autres... Deligny fait tout le contraire. Et pourtant, voici que l'enfant est apaisé. Il vaque ailleurs et à autre chose, dans une autre dimension que Deligny réfère à cette frange obscure entre éthologie et anthropologie qu'il s'agirait pour la modernité d'explorer.
  • Le tacite, l'humain : anthropologie politique de Fernand Deligny, Catherine Perret, éd. Seuil, coll. « Librairie du XXIe siècle », 2021  (ISBN 978-2-02-145238-9), p. 358


Liens externesModifier

Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :