Ouvrir le menu principal

Goldfinger

film de la saga James Bond

Goldfinger est le troisième film d'espionnage de la série britannique James Bond avec Sean Connery. Il est sorti en salles en 1964.

CitationsModifier

(Bond porte son pistolet en bandoulière)
Bonita : Est-ce que tu portes toujours cet engin ?
Bond : Certainement. J'ai un petit complexe d'infériorité.

  • Nadja Regin, Sean Connery, Goldfinger (1964), écrit par Guy Hamilton


Bond : Auric Goldfinger ? On dirait le nom d'un vernis à ongle français.

  • Sean Connery, Goldfinger (1964), écrit par Guy Hamilton


Bond : Ma chère petite il y a des choses qui ne se font pas, telles que de boire du Don Pérignon 55 à une température au-dessus de trois degrés. C'est aussi malsain que d'écouter les Beatles sans boules Quiès.

  • Sean Connery, Goldfinger (1964), écrit par Guy Hamilton


M : De l'or ? Sur tout le corps ?
Bond : Oui. Elle est morte asphyxiée. Ça arrive parfois aux danseuses de boîte de nuit. Afin de l'éviter, on laisse un peu de peau à nu à la base de l'épine dorsale. Ainsi le corps respire.
M : On l'a pas fait dans ce cas.
Bond : Et je sais qui c'est.

  • Bernard Lee, Sean Connery, Goldfinger (1964), écrit par Guy Hamilton


(Bond est ligoté à une table et le rayon laser se rapproche progressivement de son entrejambe.)
Bond : Espériez-vous que je parlerais ?
Goldfinger : Non, Monsieur Bond. J'espère que vous mourrez. Il n'y a rien que vous puissiez me dire que je ne sache déjà.

  • Sean Connery, Gert Fröbe, Goldfinger (1964), écrit par Guy Hamilton


Bond : Nous trinquons ensemble ?
Pussy Galore : Pas en service. Je suis le pilote personnel de Monsieur Goldfinger.
Bond : Et où ce personnel s'arrête-t-il ?
Pussy Galore : Je suis un bon pilote. Un point c'est tout.

  • Sean Connery, Honor Blackman, Goldfinger (1964), écrit par Guy Hamilton


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :