Inspecteur Canardo

série de bande dessinée

Inspecteur Canardo est une bande dessinée belge de Benoît Sokal racontant les aventures de Canardo, un canard anthropomorphe incarnant un détective privé à la croisée de Philip Marlowe et de Mike Hammer. Publié au départ dans le magazine (À Suivre), les aventures du canard ont ensuite été ré-éditées sous forme d'album chez Casterman.

CitationsModifier

Tome 0 : Premières enquêtes, 1982Modifier

Inspecteur Canardo : Ah... Ma jeunesse, quand j'y repense... Mes premières enquêtes... J'étais plein de zèle et d'idéal...


Le fermier : Y a ce foutu bestiau de canard qui met la pagaille dans l'poulailler ! C'est lui que j'aurais dû écraser ce matin à la place d'Hortense.
Inspecteur Canardo : Merde ! C'était donc ça... une bavure du pouvoir en place !


Inspecteur Canardo (à Clara) : ...Te fais pas d'illusions, petite, Canardo c'est fini, terminé ! J'suis même pas bon à m'foutre à l'eau : je flotte naturellement...


Le professeur de l'institut psychiatrique : Vous buvez trop, Canardo : ça ne vous vaut rien !
Inspecteur Canardo : Professeur, c'est une bouteille semblable qui a fait dévier la balle qui devait me tuer dans le précédent épisode.


Inspecteur Canardo : Me faire coincer par des mégères... Quelle honte !


Le président : Merde ! C'est vraiment trop bête ! Quoi que je fasse, je perds la moitié de mes électeurs !


La sentinelle du palais présidentiel : Vous tombez mal, étranger ! Le ministre de l'Intérieur est sorti ! Adressez-vous donc au ministre de l'Extérieur. Depuis la rupture des relations diplomatiques, il reste tout le temps à l'intérieur !


Tome 1 : Le chien debout, 1981Modifier

Canardo : J'crois que j'vais faiblir, faire le héros, juste un peu, par derrière s'il y a moyen.


Fernand : Foutue morale judéo-chrétienne !


Fernand : Le courageux [a] peur avant, le lâche pendant et le téméraire après.


Fernand : On ne tue pas les gens ainsi. Par distraction.


Tome 2 : La marque de Raspoutine, 1982Modifier

Claradovna : Les souvenirs ne tuent que ceux qui les possèdent !!!


Claradovna : C'est trop cher et plus on le paye, plus il est malhonnête !


Tome 3 : La Mort douce, 1983Modifier

La vie la plus longue n'est pas toujours la meilleure mais la mort la plus longue est toujours la pire !!!


Pour les héroïnes, il faut de l'héroïne, c'est bien connu !


Tome 6 : La Cadillac blanche, 1990Modifier

Journaliste : J'vous préviens : si vous ne me dites rien, je raconte tout !... C'est comme ça la presse !


Canardo : Le courage, c'est pas compliqué... suffit de pas avoir trop d'imagination au bon moment...


Tome 10 : La fille qui rêvait d'horizon, 1999Modifier

Paulo : Les femmes, quand ça bouge pas, ça rêve... et puis, à force, ça préfère rêver que de bouger !!!


Tome 12 : La nurse aux mains sanglantes, 2002Modifier

Dr Leister, psychiatre : Le légume et la méduse morte ont un comportement très semblable, le saviez-vous...


Tome 14 : Marée noire, 2004Modifier

Capitaine de navire : Quand les gros chient on entend pas les petits péter...
  • Sans virgule ni « n' » avant "entend" dans le texte.


Tome 15 : L'Affaire belge, 2005Modifier

Maître Renard : Sachez, petits paltoquets, que c'est sur les terreaux scénaristiques les plus ingrats que germe la véritable poésie bédéistique !...


Willy Bollemans : Dites-moi tout... J'en ai encore pour combien de temps...
Docteur Delas : Un album, deux peut-être... Ça dépend de votre style de dessin... Si vous faites beaucoup de petites hachures, vous pouvez faire illusion plus longtemps...


Willy Bollemans : Mais c'est Noël, ma pauvre Germaine... Tous les flics du royaume ont désormais une dinde aux marrons à la place du cerveau...


Willy Bollemans : Sachez, madame, que les Bollemans sont dans le dessin depuis le XVIe siècle... Depuis mon aïeul, Jacob Van Bollemans, qui a fait des bonhommes à l'arrière-plan pour Breughel en passant par Walter Bollemans qui a illustré la bataille de Waterloo et jusqu'à mon défunt père, Rik Bollemans, qui a fait des bandes dessinées ronéotypées pour la résistance belge... Snif... C'était les aventures de Toto le saboteur... Un petit chien qui faisait sauter des Kommandaturs dans chaque épisode...


Liens externesModifier

Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :