Ivan Tourgueniev

écrivain et dramaturge russe

Ivan Sergueïevitch Tourgueniev (en russe : Иван Сергеевич Тургенев) est un écrivain russe né en 1818 et mort en 1883.

Ivan Tourgueniev.

Pères et Fils (1862) est son roman le plus célèbre.

Citations de TourguenievModifier

Premier Amour (Первая любовь), 1860Modifier

Sache vouloir et tu seras libre, et pourras commander.
  • Premier Amour (1860), Ivan Tourgueniev (trad. Michel Rostislav Hofmann), éd. Librio, 1994  (ISBN 2-277-30017-9), chap. 8, p. 39

Pères et fils (roman), Отцы и дети, 1862Modifier

L'intervention de la vulgarité est souvent utile dans la vie : elle détend les cordes qui vibrent un pueu trop haut, tempère les débordements de vanité ou d'abnégation en rappelant par sa seule présence son étroite parenté avec ces deux sentiments.
  • Pères et fils (1862), Ivan Tourgueniev (trad. Françoise Flamant), éd. Gallimard, 1982  (ISBN 9782070344871), p. 161


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :

Citations sur TourguenievModifier

Vladimir NabokovModifier

La Russie de cette époque n'était qu'un immense rêve : les masses dormaient — au sens figuré ; les intellectuels, eux, passaient des nuits blanches — au sens littéral — assis à bavarder ou simplement à méditer jusqu'à cinq heures du matin, puis ils allaient faire un tour. Il était bien vu de se jeter tout habillé sur son lit avant de sombrer dans un profond sommeil et de se lever d'un bond. En général, les jeunes filles de Tourguéniev excellent dans l'art de sauter du lit pour plonger dans leur crinoline, s'asperger le visage d'eau froide et se précipiter dans le jardin, aussi fraîches que des roses, vers l'inévitable rendez-vous sous la tonnelle.
  • Littératures (1980), Vladimir Nabokov (trad. Marie-Odile Fortier-Masek), éd. Robert Laffont, coll. « Bouquins », 2010, partie Littératures II, Ivan Tourguéniev (1818-1883), p. 607


 
Signature d'Ivan Tourgueniev.

Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :