Ouvrir le menu principal

Jacqueline de Romilly

helléniste et philologue française

Jacqueline Worms de Romilly, née Jacqueline David le 26 mars 1913 à Chartres et morte le 18 décembre 2010, est une philologue, femme de lettres, professeur et helléniste française, qui reçut de la Grèce la nationalité hellénique en 1995, à titre honorifique.

Les Grands Sophistes dans l’Athènes de Périclès, 1988Modifier

Toute technique neuve, toute doctrine neuve, tout mot nouveau lancé par un penseur change un peu, que l’on s’en aperçoive ou non, la façon de sentir de tous.
  • Les Grands Sophistes dans l’Athènes de Périclès (1988), Jacqueline de Romilly, éd. Éditions de Fallois, coll. « Le Livre de poche / Références », 2004  (ISBN 978-2-253-10803-0), partie Conclusion : bilan et retouches, p. 335


Pourquoi la Grèce ?, 1992Modifier

La Grèce inaugure, […], une culture écrite. Mais cette culture conserve encore quelque chose des forces irrationnelles auxquelles elle s'arrache, et quelque chose aussi de l'intensité secrète des débuts. Elle laisse entrevoir mystères et sacrifices. Elle demeure la patrie des cosmogonies et devient vite celle du tragique. Bien plus, elle tire une part de son attrait du rayonnement de ses dieux et de la présence du sacré, souvent inséparable de l'humain. Comment nier que ces ombres venues de loin, cette dimension supplémentaire et la charge d'émotion qui l'accompagne, jouent un rôle considérable et attirent les esprits, à telle ou telle époque, et peut-être toujours, vers la Grèce antique ?
  • Pourquoi la Grèce ? (1992), Jacqueline de Romilly, éd. Éditions de Fallois, coll. « Le Livre de poche », 1994  (ISBN 978-2-253-13549-4), partie Préface, p. 18-19


On lit aujourd’hui plus volontiers les présocratiques que Platon : Nietzsche, en ce domaine, a montré la voie. Et notre époque en général pourrait bien être un terrain défavorable : elle est à la fois trop matérialiste, trop hantée par l’absurde et la relativité, trop ouverte, aussi, à toutes les tolérances, pour se reconnaître en Platon.
  • Pourquoi la Grèce ? (1992), Jacqueline de Romilly, éd. Éditions de Fallois, coll. « Le Livre de poche », 1994  (ISBN 978-2-253-13549-4), chap. VIII. La Philosophie, p. 288-289


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :