Jean-Jacques Sempé

dessinateur français

Jean-Jacques Sempé, dit Sempé, né le 17 août 1932 à Bordeaux en France, est un illustrateur français. Il est notamment l'illustrateur de la série Le Petit Nicolas.

Sempé (2011).

CitationsModifier

Sentiments distingués, 2007Modifier

Ce que tu cherches est déjà en toi, mais tu l'as oublié et ça te rend fragile et incertain.
  • Sentiments distingués, Jean-Jacques Sempé, éd. Éditions Denoël, 2007  (ISBN 978-2-207-25986-3), p. 67


Enfances, 2011Modifier

Mon enfance n'a pas été follement gaie. Elle était même lugubre et un peu tragique.
  • Enfances, entretien avec Marc Lecarpentier, Jean-Jacques Sempé, éd. Éditions Denoël et éditions Martine Gossieaux, 2011, p. 25


Mes parents ont fait ce qu'ils ont pu les pauvres, vraiment. Je ne leur en veux pas une seconde, ils se sont débrouillés comme ils ont pu.
  • Enfances, entretien avec Marc Lecarpentier, Jean-Jacques Sempé, éd. Éditions Denoël et éditions Martine Gossieaux, 2011, p. 25


Toute ma vie – d'enfant – j'ai entendu ma mère faire des reproches à mon père sur le fait qu'il ne trouvait pas de travail autre que le misérable boulot qu'il avait. […] C'était toujours des bagarres, toujours des disputes, toujours des dettes, toujours des déménagements en vitesse.
  • Enfances, entretien avec Marc Lecarpentier, Jean-Jacques Sempé, éd. Éditions Denoël et éditions Martine Gossieaux, 2011, p. 35


Sempé, un peu de Paris et d'ailleurs, 2011Modifier

Quand je suis arrivé à Paris, j'ai trouvé les Parisiens très gais. Je venais de Bordeaux où les gens n'étaient pas naturellement souriants. J'ai été tout de suite enchanté par le métro, les autobus, la fièvre de la ville. Et surtout j'ai fait beaucoup de vélo. Pendant trente ans, je suis allé partout en bicyclette.
  • Sempé, un peu de Paris et d'ailleurs, catalogue de l'exposition à la Mairie de Paris, Jean-Jacques Sempé, éd. éditions Martine Gossieaux, 2011, p. 46


Citations au sujet de SempéModifier

Wilfrid LupanoModifier

On a l’impression d’une esquisse, et puis quand on connaît le personnage, on sait qu’il a refait 40 fois le dessin. C’est d’une grande précision avec une impression finale de facilité.
  • « Wilfrid Lupano : « Ça va peut-être vous surprendre, mais mon auteur de référence, c’est Dostoïevski. » », Wilfrid Lupano (propos recueillis par Thierry Lemaire), ActuaBD, 19 mai 2011 (lire en ligne)


Liens externesModifier

Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :