Jeanne-Marie Leprince de Beaumont

écrivain française

Jeanne-Marie Leprince de Beaumont, née Marie Barbe Leprince le 27 avril 1711 à Rouen et morte le 6 décembre 1776 à Avallon, est une femme de lettres française spécialiste dans la littérature d'enfance et de jeunesse.

Jeanne-Marie Leprince de Beaumont.jpg

CitationsModifier

On se corrige de l’orgueil, de la colère, de la gourmandise et de la paresse : mais c’est une espèce de miracle que la conversion d’un cœur méchant et envieux.
  • Contes moraux pour l’instruction de la jeunesse, Jeanne Marie Leprince de Beaumont, éd. Barba, 1806, chap. La Belle et la Bête, p. 1-32 (texte intégral sur Wikisource)


Quand je pleurerai bien fort, mes larmes ne me rendront pas mon bien ; il faut tâcher d’être heureuse sans fortune.
  • Contes moraux pour l’instruction de la jeunesse, Jeanne Marie Leprince de Beaumont, éd. Barba, 1806, chap. La Belle et la Bête, p. 1-32 (texte intégral sur Wikisource)


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :