Ouvrir le menu principal

John Darnton

journaliste et écrivain américain

John Darnton (né le 21 novembre 1941) est un journaliste et écrivain américain connu et reconnu dans ces deux disciplines. En effet, il a reçu le prix Pulitzer pour ses reportages dans le New York Times et ses romans Neandertal et La Conspiration de Darwin ont été un best-seller mondiaux.

CitationsModifier

La Conspiration de Darwin (The Darwin Conspiracy), 2005Modifier

N'importe quel boulot peut faire rêver tant qu'on ne s'y essaie pas.
  • La Conspiration de Darwin (2005), John Darnton (trad. Jean-Pascal Bernard), éd. Michel Lafon, 2006  (ISBN 9782749904627), chap. 1er, p. 9


La dissimulation est la ruse de la nature, et nous pouvons tous en tirer des enseignements.
  • La Conspiration de Darwin (2005), John Darnton (trad. Jean-Pascal Bernard), éd. Michel Lafon, 2006  (ISBN 9782749904627), chap. 6, p. 58


Un bon scientifique est un détective sur la piste de la nature.
  • La Conspiration de Darwin (2005), John Darnton (trad. Jean-Pascal Bernard), éd. Michel Lafon, 2006  (ISBN 9782749904627), chap. 6, p. 64


Pour le profane, une promenade champêtre revenait à « marcher dans une galerie d'art remplie d'œuvres merveilleuses, mais dont les neuf dixièmes seraient tournées vers le mur ».
  • La Conspiration de Darwin (2005), John Darnton (trad. Jean-Pascal Bernard), éd. Michel Lafon, 2006  (ISBN 9782749904627), chap. 9, p. 93


Car ni l'homme ni l'ange ne peuvent discerner l'hypocrisie : c'est le seul mal qui dans le ciel et sur la terre est invisible, excepté à Dieu...
  • La Conspiration de Darwin (2005), John Darnton (trad. Jean-Pascal Bernard), éd. Michel Lafon, 2006  (ISBN 9782749904627), chap. 15, p. 180


Comme le langage est terne face aux élans du cœur...
  • La Conspiration de Darwin (2005), John Darnton (trad. Jean-Pascal Bernard), éd. Michel Lafon, 2006  (ISBN 9782749904627), chap. 17, p. 196


Les démons de l'esprit [attendent]-ils que le pire [soit] passé et que la proie [ait] baissé la garde pour attaquer ?
  • La Conspiration de Darwin (2005), John Darnton (trad. Jean-Pascal Bernard), éd. Michel Lafon, 2006  (ISBN 9782749904627), chap. 19, p. 224


Ce sont [...] les femmes qui portent la souffrance du monde, et ce depuis la nuit et jusqu'à la fin des temps. Mais [leur] consolation, c'est que si les hommes se lavent dans [leurs] pleurs, [elles boivent] à la source de la vie.
  • La Conspiration de Darwin (2005), John Darnton (trad. Jean-Pascal Bernard), éd. Michel Lafon, 2006  (ISBN 9782749904627), chap. 20, p. 241


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :