Ouvrir le menu principal
Karl Kraus.

Karl Kraus est un écrivain autrichien né le 28 avril 1874 à Jičín (aujourd'hui en République tchèque) et mort le 12 juin 1936 à Vienne, ville dans laquelle il vécut toute sa vie.

CitationsModifier

La liberté de la presse est l'ange exterminateur de la liberté.
  • Schmock ou Le triomphe du journalisme : la grande bataille de Karl Kraus (1926), Karl Kraus (trad. Jacques Bouveresse), éd. Seuil, coll. « Liber », 2001, p. 52

Aphorismes, 1998Modifier

Qui émet des opinions ne doit pas se laisser surprendre en flagrant délit de contradictions. Qui a des pensées pense aussi entre les contradictions.
  • Aphorismes, Karl Kraus (trad. Roger Lewinter), éd. Mille et une nuits, 1998, p. 9


Il y a des écrivains qui peuvent déjà exprimer en vingt pages ce pour quoi il me faut parfois même deux lignes.
  • Aphorismes, Karl Kraus (trad. Roger Lewinter), éd. Mille et une nuits, 1998, p. 17


Saillie d'esprit est souvent pauvreté d'esprit qui pétille sans inhibition,
  • Aphorismes, Karl Kraus (trad. Roger Lewinter), éd. Mille et une nuits, 1998, p. 28


Ce qui vit de la matière meurt avant la matière. Ce qui vit dans la langue vit avec la langue.
  • Aphorismes, Karl Kraus (trad. Roger Lewinter), éd. Mille et une nuits, 1998, p. 55


La science est analyse spectrale. L'art est synthèse de lumière.
  • Aphorismes, Karl Kraus (trad. Roger Lewinter), éd. Mille et une nuits, 1998, p. 57


L'original récupère toujours ce qui lui a été pris. Même s'il vient au monde plus tard.
  • Aphorismes, Karl Kraus (trad. Roger Lewinter), éd. Mille et une nuits, 1998, p. 58


S'il est resté une coquille dans une phrase; et s'il en résulte un sens pourtant, alors la phrase n'était pas une pensée.
  • Aphorismes, Karl Kraus (trad. Roger Lewinter), éd. Mille et une nuits, 1998, p. 68


Je n'ai pas d'objection contre la littérature romanesque, pour la simple raison qu'il m'apparaît opportun que ce qui ne m'intéresse pas soit dit prolixement.
  • Aphorismes, Karl Kraus (trad. Roger Lewinter), éd. Mille et une nuits, 1998, p. 81


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :