Laurent de Wilde

pianiste de jazz, compositeur, producteur et écrivain français

Laurent de Wilde, né le est un pianiste de jazz, compositeur, producteur et écrivain français.

MonkModifier

Puisque le sujet est effleuré, autant le désamorcer tout de suite: Monk avait-il «de la technique»? Notons au passage que le simple énoncé de la question illustre un fait affligeant mais pourtant incontestable: la musicologie est de toutes les sciences d'analyse artistique de loin la plus réactionnaire et obtuse. Questionne-t-on la «technique» du Douanier Rousseau? De Paul Klee? De Pollock? De Martha Graham? De Céline? De Thomas Bernhard? Ce que l'on admet spontanément dans tous les autres arts comme l'expression d'une voix originale qui met à son service des moyens techniques nouveaux et appropriés est proprement soumis à la question dans le monde de la musique. Il faut faire ses preuves. Se rattacher à une école.


Il paraît que les boxeurs professionnels ont une durée de concentration intense de trois minutes, après quoi leur esprit commence à se relâcher. Ils ne sont pas les seuls, loin de là. Le monde entier est calé sur trois minutes. Non parce que les disques sont trop courts, le disque compact peut durer une heure dix huit. Mais tout simplement parce que l'esprit des gens à tendance à se balader, au bout de ces fameuses trois minutes. Et il peut s'en passer des trucs, en cent quatre-vingts secondes.


Dans sa musique comme dans sa vie, Thelonious ne met pas les formes. C'est vrai au sens trivial de quelqu'un qui ne s'embarrasse pas des conventions sociales, mais aussi au sens profond d'un homme qui ne structure pas sa vie comme les autres. Il ne fait pas carrière, comme on l'entend généralement, c'est le monde qui pendant dix ans s'attache à son génie.


Mais Monk est partout à la fois. Sa maîtrise du temps semble telle qu'on l'en croit affranchi. Et le silence dont il use avec tant de finesse n'est pas vraiment un suspense, comme c'est le cas pour cet autre maître du sous-entendu qu'est Ahmad Jamal, ou une suprême et minimal élégance comme chez Basie, c'est au contraire une nécessité, dont l'évidence éblouit quand on l'entend. Non, ce silence n'est qu'une partie seulement, frappante parce qu'elle est singulière, de l'ensemble de sa musique. C'est un outil de création, une sorte de phénomène audible et quantifiable qui révèle un projet beaucoup plus rare, beaucoup plus risqué: celui d'inventer le temps.


Liens externesModifier

Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :