Le Roman de Renard (film)

film sorti en 1930

Le Roman de Renard est un long métrage français de marionnettes réalisé par Ladislas et Irène Starewitch, sorti en Allemagne en 1937 et en France en 1941. Il s'agit d'une adaptation en film d'animation du Roman de Renart, un ensemble de récits médiévaux français composés aux XIIe et XIIIe siècles. Comme l'œuvre dont il s'inspire, le film a pour personnage principal Renart, un renard gredin qui passe son temps à duper les autres animaux.

CitationsModifier

Le singe narrateur : Hum, hum, hum. Hommes, femmes, enfants, vieillards, hum ! hum ! l'histoire que je vais avoir l'honneur et le plaisir de vous raconter est la plus vieille et la plus belle histoire que nous connaissions, nous autres les animaux. Hum ! Les vaches la racontent le soir, dans leurs étables, à leurs petits veaux, les lapins se la disent dans leurs clairières, les écureuils dans leurs branches, les animaux sauvages dans leurs déserts. Hum ! Le Roman de Renard ! Je vais avoir le plaisir de le feuilleter pour vous, femmes, enfants, vieillards.
  • Début du film.
  • Claude Dauphin, Le Roman de Renard (1937), écrit par Ladislas et Irène Starewitch


Noble le lion : Oh, j'en ai assez, assez, assez de toutes ces querelles ! La décision que je viens de prendre sera irrévocable, irrévocable ! Greffier, écrivez ! Nous, Lion, roi des animaux, décrétons qu'afin que la paix règne parmi nos sujets, il sera désormais expressément défendu de se manger les uns les autres. Les légumes, les laitages et les fruits seront seuls autorisés. À dater de ce jour, le plus grand amour doit régner sur la Terre. L'amour ! L'amour ! L'amour !
  • Jean Raine, Le Roman de Renard (1937), écrit par Ladislas et Irène Starewitch


Tibert le chat (chante une sérénade pour la reine lionne, épouse de Noble) :

Tu sais bien que je t'aime,
miaou, miaou,
mon cœur n'est pas bohème,
miaou, miaou,
et puisque tu sais qu'il t'appartient,
donne-moi le tien !
Ce soir au clair de lune,
miaou, miaou,
dans l'ivresse commune,
miaou, miaou,
je veux le crier sur les toits,
je n'aime que toi.
Chérie, je viens rôder vers ta demeure.
Ne me fais pas languir, ouvre tes bras.
Chacun, dans sa maison, dort à cette heure,
et dans la rue il n'y a plus un chat.

  • Nicolas Amato, Le Roman de Renard (1937), écrit par Ladislas et Irène Starewitch


Liens externesModifier

Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :