Ouvrir le menu principal

Wikiquote β

Massimo Introvigne

philosophe italien
Massimo Introvigne.

Massimo Introvigne (né le 14 juin 1955 à Rome) est un sociologue italien et le fondateur du Centre pour l'étude des nouvelles religions (CESNUR).

CitationsModifier

[...] à la veille de choix politiques, juridiques et même électoraux, qui un peu partout en Europe et dans le monde, mettent en avant l'administration de la pilule RU486, l'euthanasie, la reconnaissance des unions homosexuelles, - là où pratiquement la voix de l'Église et du Pape est la seule à défendre la vie et la famille – des lobbies très puissants tentent de disqualifier à l'avance cette voix sur l'accusation la plus infamante et aujourd'hui, malheureusement, la plus facile, celle de favoriser ou de tolérer la pédophilie. Ces lobbies plus ou moins maçonniques soulignent la puissance sinistre de la technocratie évoquée par Benoît XVI dans l'encyclique Caritas in veritate, et la dénonciation de Jean-Paul II lui-même dans le Message pour la Journée mondiale de la Paix 1985, à propos de « desseins cachés » – à côté d’autres « ouvertement propagés » – « visant à assujettir tous les peuples à des régimes dans lesquels Dieu ne compte pas ».


Le débat actuel sur les prêtres pédophiles – considéré du point de vue du sociologue – est un exemple typique de « panique morale ». Le concept trouve son origine dans les années 1970 pour expliquer comment certains problèmes sont l’objet d’une « hyper-construction sociale ». Plus précisément, les paniques morales ont été défini comme des problèmes socialement construits, caractérisés par une amplification systématique des données réelles, que ce soit dans la représentation médiatique, ou dans le débat politique.


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :