Nicole Mosconi

philosophe et professeure d'université française
Cette page est une ébauche à compléter, vous pouvez partager vos connaissances en la modifiant.

Nicole Mosconi, née le 2 juin 1942 à Paris et morte le 6 février 2021 à Paris, est une philosophe et professeure en sciences de l'éducation.

Argef-cirf-2015-c-locat--Nicole-Mosconi.jpg

CitationsModifier

 Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. Votre aide est la bienvenue ! Comment faire ?

Bertrand Russell, philosophe de l’éducationModifier

Sa morale repose sur une alliance de l’amour et du savoir : sans amour le savoir est froid, sans savoir, l’amour du prochain est impuissant et peut même être néfaste.
  • « Bertrand Russell, philosophe de l’éducation », Nicole Mosconi, Le Télémaque (ISSN 1263-588X), nº 51, 2017, p. 138 (lire en ligne)


Russell est favorable à l’amour libre, l’amour ne peut être enfermé dans le mariage ; l’adultère est inévitable et même nécessaire. Mais une sexualité sans tabou n’implique pas qu’elle soit sans règles de conduite ni sens des responsabilités. Il y a une éthique de l’amour, selon Russell. Il valorise un amour qui serait un partage à la fois physique, émotionnel et intellectuel et qui exalte et enrichit les deux partenaires.
  • « Bertrand Russell, philosophe de l’éducation », Nicole Mosconi, Le Télémaque (ISSN 1263-588X), nº 51, 2017, p. 139 (lire en ligne)


Les quatre qualités qui définissent l’excellence humaine des femmes comme des hommes sont la vitalité, c’est-à-dire le plaisir de se sentir en vie et l’intérêt pour l’ensemble du monde ; le courage, entendu comme le pouvoir de contrôler sa peur face au danger et l’absence de craintes irrationnelles ; la sensibilité, comme capacité à ressentir des émotions appropriées sous l’effet de nombreux stimuli ; et l’intelligence, en tant qu’aptitude à acquérir des connaissances. Pour lui, une communauté d’hommes et de femmes qui posséderaient toutes ces qualités « serait très différente de tout ce qui a existé jusqu’ici ».
  • « Bertrand Russell, philosophe de l’éducation », Nicole Mosconi, Le Télémaque (ISSN 1263-588X), nº 51, 2017, p. 146 (lire en ligne)


Voir aussiModifier

Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :