Pauline Harmange

autrice et féministe française

Pauline Harmange est une écrivaine féministe française née le 6 décembre 1994.

Moi les hommes, je les déteste, 2020

modifier
Étrangement, les hommes ne sont pas nombreux à se demander pourquoi les féministes les détestent autant.
  • Moi les hommes, je les déteste, Pauline Harmange, éd. éditions du Seuil, 2020  (ISBN 978-2-02-147683-5), p. 13


On ne peut pas comparer misandrie et misogynie, tout simplement parce que la première n'existe qu'en réaction à la seconde.
  • Moi les hommes, je les déteste, Pauline Harmange, éd. éditions du Seuil, 2020  (ISBN 978-2-02-147683-5), p. 36


Tous les hommes ne sont peut-être pas des violeurs, mais quasiment tous les violeurs sont des hommes - et quasiment toutes les femmes ont subi ou subiront des violences de la part des hommes.
  • Moi les hommes, je les déteste, Pauline Harmange, éd. éditions du Seuil, 2020  (ISBN 978-2-02-147683-5), p. 40


Notre misandrie fait peur aux hommes, parce qu'elle est le signe qu'ils vont devoir commencer à mériter notre attention.
  • Moi les hommes, je les déteste, Pauline Harmange, éd. éditions du Seuil, 2020  (ISBN 978-2-02-147683-5), p. 42


L'injonction à l'hétérosexualité est si pernicieuse que, non contente de nous pousser à ne relationner qu'avec les hommes, elle nous intime aussi de nous engager dans des relations avec les hommes sans aucune raison valable.
  • Moi les hommes, je les déteste, Pauline Harmange, éd. éditions du Seuil, 2020  (ISBN 978-2-02-147683-5), p. 61


La solidarité des femmes n'est jamais frivole, elle est toujours politique.
  • Moi les hommes, je les déteste, Pauline Harmange, éd. éditions du Seuil, 2020  (ISBN 978-2-02-147683-5), p. 77


Détester les hommes et tout ce qu'ils représentent est notre droit le plus strict. C'est aussi une fête.
  • Moi les hommes, je les déteste, Pauline Harmange, éd. éditions du Seuil, 2020  (ISBN 978-2-02-147683-5), p. 79


Liens externes

modifier

Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :