René Maran

écrivain français d'origine guyanaise

René Maran, né à Fort-de-France (Martinique), le et mort à Paris le , est un écrivain français; lauréat du Prix Goncourt en 1921.

René Maran (1930).

Batouala, 1921Modifier

Si l'inintelligence caractérisait le nègre, il n'y aurait que fort peu d'Européens.


Car, la large vie coloniale, si l'on pouvait savoir de quelle quotidienne bassesse elle est faite, on en parlerait moins, on en parlerait plus.


Contre l'usage, tout raisonnement est inutile.


Il n'y a jamais perte de temps pour qui poursuit le moindre effort.


Lorsqu'on ne peut plus manger ce que l'on désire, on affirme que l'on n'a plus faim.


Tenir à sa peau est le premier mot de la sagesse.


On a beau accumuler et multiplier les barrages, l'eau va toujours vers l'eau.


Une mère, à moins qu'elle ne soit dénaturée, ne livre jamais son enfant.


Il est des moments, dans la vie, où il faut suivre son nez où il a envie de vous conduire.


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :