Roseau

plantes des sols humides d'assez grande taille, à tige creuse et rigide, plus ou moins ligneuse

LittératureModifier

NouvelleModifier

Gérard de Nerval, Les Filles du feu, 1834Modifier

Octavie

Ce fut au printemps de l'année 1835 qu'un vif désir me prit de voir l'Italie. Tous les jours en m'éveillant j'aspirais d'avance l'âpre senteur des maronniers alpins ; le soir, la cascade de Terni, la source écumante du Teverone jaillissaient pour moi seul entre les portants éraillés des coulisses d'un petit théâtre... Une voix délicieuse, comme celle des syrènes, bruissait à mes oreilles, comme si les roseaux de Trasimène eussent tout à coup pris une voix...


Prose poétiqueModifier

André Breton, Poisson soluble, 1924Modifier

Je vous jure que nous saurons rendre l'injustice sous un roseau invisible, nous les derniers rois.