Sūtra du Diamant

Le Sūtra du Diamant est un texte du bouddhisme mahāyāna appartenant à la littérature des prajñāpāramitā.

Version chinoise du Sūtra du Diamant datant du IXe siècle.

Il est fréquemment récité dans le chán – ou zen – et le bouddhisme tibétain.

CitationsModifier

« Subhûti, tout ce qui comporte des marques est trompeur. Tout ce qui est dépourvu de marques ne recèle aucune tromperie. […] »


« Ceux qui me voient dans ma forme
Ou croient m’entendre dans le son de ma voix
S’engagent dans l’erreur :
Ceux-là ne me voient pas. »


« Comme les étoiles, les mouches volantes ou la flamme d’une lampe,
Comme une illusion magique, une goutte de rosée ou une bulle,
Comme un rêve, un éclair ou un nuage :
Ainsi devrait-on voir tous les phénomènes conditionnés. »


Voir aussiModifier

Il existe une fiche de références pour cette œuvre :
Sūtra du Diamant.

Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :