Différences entre versions de « Nouvel ordre mondial »

21 262 octets supprimés ,  il y a 9 ans
I removed everything that does not use the phrase "new world order"
(Plus conforme au texte en anglais)
(I removed everything that does not use the phrase "new world order")
Le '''[[w:Nouvel ordre mondial|nouvel ordre mondial]]''' (« ''{{lang|en|new world order}}'' ») est le nom donné à une vision du monde de l'après-[[w:Guerre froide|Guerre froide]] immédiat et de la période de l'histoire entamée au tournant de la dernière décennie du XX{{e}} siècle, juste après l'effondrement de l'Union Soviétique. L'expression a été utilisée lors d'un discours prononcé au Congrès américain le 6 mars 1991 par le président [[w:George Herbert Walker Bush|George H.W. Bush]] puis régulièrement reprise.
 
== [[John F. Hylan]] ==
{{citation|citation=La véritable menace pour notre république est le gouvernement invisible, qui comme une pieuvre géante, étend ses tentacules gluants autour de nos villes, états et nations.
|original=The real menace of our Republic is the invisible government which like a giant octopus sprawls its slimy length over our city, state and nation… At the head of this octopus are the Rockefeller-Standard Oil interests and a small group of powerful banking houses generally referred to as the international bankers [who] virtually run the United States government for their own selfish purposes.
|langue=en
}}
{{Réf Pub|nom=Discours
|date=27 mars 1922
|lieu=New York City
|source=The New York Times
|parution=
|auteur=John F. Hylan
|précision=
}}
{{Choisie citation du jour
|puce=*
|année=2009
|mois=décembre
|jour=14
|commentaire=
|}}
 
== [[John Maynard Keynes]] ==
 
{{citation|Je crois que les américains peuvent être amenés à une compréhension sympathique de nos diffculités. En prenant en compte les éléments qui sous-tendent nos plans d'après guerre, peu importe la situation difficile dans laquelle nous nous trouvons pour l'instant, nous [le Commonwealth] nous retrouverons au sommet du monde, l'une des deux ou trois puissances du futur.
|original=I have confidence that Americans can be brought to a sympathetic
understanding of our difficulties. But, however hardup we may be for the time being, we [The British Commonwealth] - on the
assumption which underlies all our post-war plans - shall be standing on the top of the world, one of
the two or three masters of the future.
|précisions=Introduction du texte écrit par Keynes à l'intention du gouvernement britannique
|langue=en}}
{{Réf Livre|titre=Collected Writings of John Maynard Keynes
|auteur=D. Moggridge
|éditeur=Mac Millan
|année=1980
|page=42-66
|tome=XXV
|partie=[http://www.unibg.it/dati/corsi/6481/23981-Proposals%20for%20an%20International%20Currency%20Union.pdf Proposals for an International Currency Union (Second Draft, November 18, 1941)]
|section=section I
|année d'origine=1941
|langue=en
}}
 
{{citation|L'idée qui sous-tend ma proposition pour une Union Monétaire est simple, à savoir [...] l'établissement d'une Banque de Règlement internationale.
|original=The idea underlying my proposals for a Currency Union is simple, namely [...] the
establishment of an International Clearing Bank.
|précisions=Au sujet de la création d'une {{guil|banque centrale internationale}}
|langue=en}}
{{Réf Livre|titre=Collected Writings of John Maynard Keynes
|auteur=D. Moggridge
|éditeur=Mac Millan
|année=1980
|page=42-66
|tome=XXV
|partie=[http://www.unibg.it/dati/corsi/6481/23981-Proposals%20for%20an%20International%20Currency%20Union.pdf Proposals for an International Currency Union (Second Draft, November 18, 1941)]
|section=section II
|année d'origine=1941
|langue=en
}}
 
{{citation|La Banque [internationale] pourrait mettre en place un compte en faveur d'une autorité de gouvernance supranationale chargée de préserver la paix et de maintenir l'ordre international. Si un quelconque pays venait à empiéter sur ses ordonnances convenablement autorisées, cette autorité de gouvernance pourrait être habilitée à saisir les gouverneurs de la Banque des Règlements afin de geler le compte de la banque centrale du pays délinquant envers l'une de ses ordonnances et empêcher toute transaction sur ce compte en dehors de son autorité. Ceci consituerait une excellente machinerie pour imposer un blocus financier.
|original=The Bank might set up an account in favour of the supranational policing body charged with the
duty of preserving the peace and maintaining international order. If any country were to infringe its
properly authorised orders, the policing body might be entitled to request the Governors of the
Clearing Bank to hold the Clearing Account of the central bank of the delinquent country to its
order and permit no further transactions on the account except by its authority. This would provide
an excellent machinery for enforcing a financial blockade.
|Au sujet du projet de banque internationale et de son rôle dans le maintien de l'ordre international
|langue=en}}
{{Réf Livre|titre=Collected Writings of John Maynard Keynes
|auteur=D. Moggridge
|éditeur=Mac Millan
|année=1980
|page=42-66
|tome=XXV
|partie=[http://www.unibg.it/dati/corsi/6481/23981-Proposals%20for%20an%20International%20Currency%20Union.pdf Proposals for an International Currency Union (Second Draft, November 18, 1941)]
|section=section X
|année d'origine=1941
|langue=en
}}
 
== George Kennan ==
 
{{citation|citation=Nous avons environ 50% des richesses mondiales mais seulement 6,3% de la population. Cette disparité est particulièrement importante entre nous [les Etats-Unis] et les peuples d'Asie. Dans cette situation, nous ne pouvons manquer d'être l'objet de l'envie et du ressentiment. Notre tâche réelle dans la période à venir est de concevoir un ensemble de relations qui nous permettront de maintenir cette position de disparité sans réel détriment pour notre sécurité nationale. Pour ce faire, nous devrons nous dispenser de toute sentimentalité ou rêve éveillé ; et nore attention devra être concentrée partout sur nos objectifs nationaux immédiats. Nous ne devons pas nous faire d'illusions que nous puissions nous permettre le luxe de l'altruisme et du bienfait mondial.
|original=[...] we have about 50% of the world's wealth but only 6.3% of its population. This disparity is particularly great as between ourselves and the peoples of Asia. In this situation, we cannot fail to be the object of envy and resentment. Our real task in the coming period is to devise a pattern of relationships which will permit us to maintain this position of disparity without positive detriment to our national security. To do so, we will have to dispense with all sentimentality and day-dreaming; and our attention will have to be concentrated everywhere on our immediate national objectives. We need not deceive ourselves that we can afford today the luxury of altruism and world-benefaction.
|langue=en
|précisions=Une version déformée de cette citation a été largement diffusée
}}
{{Réf Livre|titre=Foreign Relations of the United States
|éditeur=Washington, D.C.: U.S. Government Printing Office
|auteur=United States Department of State
|année=1976
|page=523-525
|tome=1
|partie=2
|année d'origine=1948
|langue=en
}}
 
== [[w:Dwight David Eisenhower|Dwight David Eisenhower]] ==
{{citation|citation=Nous ne pouvons ni ignorer, ni omettre de comprendre la gravité des conséquences d’un tel développement. (...) nous devons nous prémunir contre l’influence illégitime que le complexe militaro-industriel tente d’acquérir, ouvertement ou de manière cachée. La possibilité existe, et elle persistera, que cette influence connaisse un accroissement injustifié, dans des proportions désastreuses et échappant au contrôle des citoyens.
|original=In the councils of government, we must guard against the acquisition of unwarranted influence, whether sought or unsought, by the military-industrial complex. The potential for the disastrous rise of misplaced power exists and will persist.
|langue=en
|précisions=
}}
{{Réf Pub|nom=Eisenhower's Farewell Address to the Nation
|date=17 janvier 1961
|lieu=
|source=[[s:en:Eisenhower's farewell address|Eisenhower's farewell address]]
|parution=
|auteur=Dwight David Eisenhower
|précision=
}}
== [[w:Carroll Quigley|Carroll Quigley]] ==
{{citation|citation=Les puissances du capitalisme financier avaient un plan de grande envergure, rien de moins que de créer un système mondial de contrôle financier dans les mains du secteur privé capable de dominer le système politique de chaque pays et l'économie mondiale d'un seul tenant.
|original=The powers of financial capitalism had a far-reaching (plan), nothing less than to create a world system of financial control in private hands able to dominate the political system of each country and the economy of the world as a whole.
|langue=en
|précisions=
}}
{{Réf Livre|titre=Tragedy & Hope
|éditeur=GSG & Associates
|auteur=Carroll Quigley
|année=1975
|page=324
|année d'origine=1966
|langue=en
|isbn=0-945001-10-X
}}
 
== [[Richard Gardner]] ==
|date=avril 1974
|page=558
}}
 
== [[Lawrence Patton McDonald]] ==
 
{{citation|citation=Je pense qu'il y a dans notre pays une réelle conduite pour tenter de détruire les réalisations des citoyens comme le fait qu'ils aient le droit fondamental et constitutionnel de détenir et porter des armes.
|langue=en
|précisions=
}}
{{Réf Émission|émission=[http://www.dailymotion.com/video/x5owqo_larry-mcdonald-et-le-nouvel-ordre-m Crossfire]
|auteur=Tom Braden, Pat Buchanan
|diffuseur=CNN
|date=1983
|langue=en
}}
 
{{citation|citation=Je pense que dans les faits le peuple américain fut fermement taxé, spécialement depuis la seconde guerre mondiale, afin de financer leurs ennemis et développer un transfert de technologie massif.
|langue=en
|précisions=
}}
{{Réf Émission|émission=[http://www.dailymotion.com/video/x5owqo_larry-mcdonald-et-le-nouvel-ordre-m Crossfire]
|auteur=Tom Braden, Pat Buchanan
|diffuseur=CNN
|date=1983
|langue=en
}}
 
{{citation|citation=Vous avez là des personnes qui appartiennent aux structures élitistes de ce pays et qui le dominent, de manière ouverte depuis 40 ans […] Si des personnes travaillent ensemble, silencieusement, pour de sombres objets, deux ou plus, c'est par définition une conspiration
|langue=en
|précisions=
}}
{{Réf Émission|émission=[http://www.dailymotion.com/video/x5owqo_larry-mcdonald-et-le-nouvel-ordre-m Crossfire]
|auteur=Tom Braden, Pat Buchanan
|diffuseur=CNN
|date=1983
|langue=en
}}
 
{{citation|citation=Ils l'admettent eux-mêmes. Regardez « Tragedy and Hope » du Professeur Carroll Quigley, lui-même membre de ces groupes d'élites disant 'en en effet nous y travaillons, en effet nous collaborons avec le communisme, oui nous allons de l'avant vers une accommodation globale, oui nous travaillons pour un gouvernement mondial ma seule objection est que nous devons garder le secret'
|langue=en
|précisions=
}}
{{Réf Émission|émission=[http://www.dailymotion.com/video/x5owqo_larry-mcdonald-et-le-nouvel-ordre-m Crossfire]
|auteur=Tom Braden, Pat Buchanan
|diffuseur=CNN
|date=1983
|langue=en
}}
 
{{citation|citation=Je suggère qu'il va y avoir un désastre pour la République américaine.
|langue=en
|précisions=
}}
{{Réf Émission|émission=[http://www.dailymotion.com/video/x5owqo_larry-mcdonald-et-le-nouvel-ordre-m Crossfire]
|auteur=Tom Braden, Pat Buchanan
|diffuseur=CNN
|date=1983
|langue=en
}}
 
== [[David Rockefeller]] ==
 
{{citation|citation=Quelques-uns croient même que nous (la famille Rockefeller) faisons partie d’une cabale secrète travaillant contre les meilleurs intérêts des É-U, caractérisant ma famille et moi en tant qu’internationalistes et conspirant avec d’autres autour de la Terre pour construire une politique globale plus intégrée ainsi qu’une structure économique – un seul monde si vous voulez. Si cela est l'accusation, je suis coupable et fier de l’être.
|original=Some even believe we are part of a secret cabal working against the best interests of the United States, characterizing my family and me as "internationalists" and of conspiring with others around the world to build a more integrated global political and economic structure - one world, if you will. If that's the charge, I stand guilty, and I am proud of it.
|langue=en
|précisions=
}}
{{Réf Livre|titre=Memoirs
|auteur=David Rockefeller
|éditeur=Random House; 1st Trade Ed edition
|année=October 15, 2002
|page=405
|tome=
|partie=
|chapitre=
|acte=
|scène=
|section=
|ISBN=978-0679405887
|traducteur=
|année d'origine=
|collection=
}}
 
=== Citation sujette à caution ===
 
{{citation|citation=Nous sommes reconnaissants au ''Washington Post'', au ''New York Times'', ''Time Magazine'' et d'autres grandes publications dont les directeurs ont assisté à nos réunions et respecté leurs promesses de discrétion depuis presque 40 ans. Il nous aurait été impossible de développer nos plans pour le monde si nous avions été assujettis à l'exposition publique durant toutes ces années. Mais le monde est maintenant plus sophistiqué et préparé à entrer dans un gouvernement mondial. La souveraineté supranationale d'une élite intellectuelle et de banquiers mondiaux est assurément préférable à l'autodétermination nationale pratiquée dans les siècles passés.
|original=We are grateful to the Washington Post, the New York Times, Time magazine and other great publications whose directors have attended our meetings and respected the promises of discretion for almost forty years. It would have been impossible for us to develop our plan for the world if we had been subject to the bright lights of publicity during those years. But, the world is now more sophisticated and prepared to march towards a world-government. The supranational sovereignty of an intellectual elite and world bankers is surely preferable to the National autodetermination practiced in past centuries.
|langue=en
|précisions=La source dont elle est tirée est partiellement une oeuvre de fiction, ce qui peut mettre en doute l'authenticité de cette citation.
}}
{{Réf Pub|nom=Discours à la Commission Trilatérale
|date=juin 1991
|lieu=Baden Baden
|source=Matrix of Power: How the World Has Been Controlled by Powerful Men Without Your Knowledge
|parution=en 2000
|auteur=
}}
 
|ISSN=
|ISBN=
}}
 
== [[Zbigniew Brzezinski]] ==
 
{{citation|citation=Il est impératif qu'aucune puissance eurasienne concurrente capable de dominer l'Eurasie ne puisse émerger et ainsi contester l'Amérique. La mise au point d'un plan géostratégique relatif à l'Eurasie est donc le sujet de ce livre.
|original=It is imperative that no Eurasian challenger emerges, capable of dominating Eurasia and thus of also challenging America. The formulation of a comprehensive and intergrated Eurasian geostrategy is therefore the purpose of this book.
|langue=en
}}
{{Réf Livre|titre=The Grand Chessboard : American Primacy and Its Geostrategic Imperatives
|auteur=Zbigniew Brzezinski
|éditeur=New York
|année=1997
|page=14
|ISBN=0-465-02726-1
|langue=en
}}
 
{{citation|citation=L'opinion publique américaine a été favorable à l'entrée dans la seconde guerre mondiale principalement du fait du choc provoqué par l'attaque japonaise contre Pearl Harbor
|original=The public supported America's engagement in World War II largely because of the shock effect of the Japanese attack on Pearl Harbor.
|langue=en
}}
{{Réf Livre|titre=The Grand Chessboard : American Primacy and Its Geostrategic Imperatives
|auteur=Zbigniew Brzezinski
|éditeur=New York
|année=1997
|page=25
|ISBN=0-465-02726-1
|langue=en
}}
 
{{citation|citation=C'est également un fait que l'Amérique est trop démocratique chez elle pour être autocratique à l'étranger. Cela limite l'utilisation de la puissance américaine, notamment sa capacité d'intimidation militaire. Jamais précédemment un démocratie populaire n'avait atteint une suprématie internationale. Mais la poursuite du pouvoir n'est pas le but poursuivi par les passions populaires, excepté dans des conditions d'une menace ou d'une remise en cause du sentiment populaire de bien-être domestique. L'abnégation économique (c'est-à-dire les dépenses militaires), et le sacrifice humain (les pertes même parmi les soldats professionnels) qui sont nécessaire à l'effort sont peu agréable pour les instincts démocratiques. La démocratie est inamicale envers la mobilisation impériale.
|original=It is also a fact that America is too democratic at home to be autocratic abroad. This limits the use of America's power, especially its capacity for military intimidation. Never before has a populist democracy attained international supremacy. But the pursuit of power is not a goal that commands popular passion, except in conditions of a sudden threat or challenge to the public's sense of domestic well-being. The economic self-denial (that is defense spending), and the human sacrifice (casualties even among professional soldiers) required in the effort are uncongenial to democratic instincts. Democracy is inimical to imperial mobilization.
|langue=en
}}
{{Réf Livre|titre=The Grand Chessboard : American Primacy and Its Geostrategic Imperatives
|auteur=Zbigniew Brzezinski
|éditeur=New York
|année=1997
|page=35-36
|ISBN=0-465-02726-1
|langue=en
}}
 
{{citation|citation=Deux étapes fondamentales sont donc nécessaires. Premièrement, identifier les Etats géopolitiquement dynamiques qui ont le potentiel de créer un basculement important en terme de distribution internationale du pouvoir, et de décrypter les objectifs poursuivis par leurs élites politiques, et les conséquences éventuelles. Deuxièmement, mettre en oeuvre des politiques US pour les compenser, coopter, et/ou contrôler.
|original=Two basic steps are thus required: first to identify the geostrategically dynamic Eurasian states that have the power to cause a potentially important shift in the international distribution of power and to decipher the central external goals of their respective political elites and the likely consequences of their seeking to attain them; [...] second to formulate specific U.S. policies to offset, co-opt, and/or control the above
|langue=en
}}
{{Réf Livre|titre=The Grand Chessboard : American Primacy and Its Geostrategic Imperatives
|auteur=Zbigniew Brzezinski
|éditeur=New York
|année=1997
|page=40
|ISBN=0-465-02726-1
|langue=en
}}
 
{{citation|citation=En d'autres termes, selon une terminologie qui rappelle celle de l'époque brutale des anciens empires, les trois grands impératifs de la géostratégie impériale sont d'empêcher les collusions et maintenir les vassaux dans une relation de dépendance en matière de sécurité, de faire en sorte que les tributaires restent dociles et protégés, et d'empêcher l'alliance des barbares.
|original=Tu put it in a terminology that harkens back to the more brutal age of ancient empires, the three grand imperatives of imperial geostrategy are to prevent collusion and maintain security dependance among the vassels, to keep tributaries pliant and protected, and to keep the barbarians from coming together.
|langue=en
}}
{{Réf Livre|titre=The Grand Chessboard : American Primacy and Its Geostrategic Imperatives
|auteur=Zbigniew Brzezinski
|éditeur=New York
|année=1997
|page=40
|ISBN=0-465-02726-1
|langue=en
}}
 
{{citation|citation=Les sondages d'opinion suggèrent que seule une petite minorité (13 pour cent) des américains sont favorables à la proposition suivante : {{guil|en tant que seule superpuissance restante, les USA devraient continuer à être des leaders mondiaux prééminent dans la résolution des problèmes internationaux}}. [...] L'Amérique devenant une société de plus en plus multiculturelle, il risque d'être plus difficile de façonner un consensus en terme de politique internationale, sauf dans le cas de la perception d'une menace extérieure directe et massive. [...] Plus généralement, le changement culturel en Amérique peut être aussi réticent à un exercice soutenu à l'étranger d'un pouvoir authentiquement impérial. Cet exercice requiert un haut degré de motivation doctrinale, d'engagement intellectuel, et de gratification patriotique. [...] Les communications de masse ont joué un rôle particulièrement important à cet égard, générant une forte révulsion à l'encontre de toute utilisation sélective de la force qui entraine même un niveau faible de pertes humaines. [...] En bref, les buts des politiques américaines doivent être sans scrupules et doubles : perpétuer la position dominante américaine pour au moins une génération et si possible plus longtemps.
|original=Public opinion polls suggest that only a small minority (13 percent) of Americans favor the proposition that 'as the sole remaining superpower, the US should continue to be the preeminent world leader in solving international problems'. [...] As America becomes an increasingly multicultural society, it may find it more difficult to fashion a consensus on foreign policy issues, except in the circumstance of a truly massive and widely perceived direct external threat. [...] More generally, cultural change in America may also be uncongenial to the sustained exercise abroad of genuinely imperial power. That exercise requires a high degree of doctrinal motivation, intellectual commitment, and patriotic gratification. [...] Mass communications have been playing a particularly important role in that regard, generating a strong revulsion against any selective use of force that entails even low levels of casualties [...] In brief, the U.S. Policy goals must be un-apologetically twofold: to perpetuate America's own dominant position for at least a generation and preferably longer
|langue=en
}}
{{Réf Livre|titre=The Grand Chessboard : American Primacy and Its Geostrategic Imperatives
|auteur=Zbigniew Brzezinski
|éditeur=New York
|année=1997
|page=211-215
|ISBN=0-465-02726-1
|langue=en
}}
 
 
== [[José Manuel Durão Barroso]] ==
 
{{citation|citation=Aujourd'hui, l'Europe peut proposer les principes et les règles qui modèleront un nouvel ordre mondial.
|original=Today Europe can propose the principles and rules that will shape a new global order.
Utilisateur anonyme