Différences entre versions de « Citation »

2 769 octets ajoutés ,  il y a 9 ans
aucun résumé de modification
m (robot Ajoute: cy:Dyfyniadau)
|page=31
|ISBN=2246647916}}
 
== Antoine Compagnon,'' La seconde main, ou le travail de la citation'' (1979) ==
 
{{citation|Lorsque je cite, j'excise, je mutile, je prélève.}}
 
{{Réf Livre|titre=La seconde main, ou le travail de la citation
|auteur=Antoine Compagnon
|éditeur=Seuil
|année=1979
|page=17
|ISBN=2020050587}}
 
{{citation|Le fragment élu se convertit lui-même en texte, non plus morceau de texte, membre de phrase ou de discours, mais morceau choisi, membre amputé; point encore greffe, mais déjà organe découpé et mis en réserve. Car ma lecture n'est ni monotone ni unifiante; elle fait éclater le texte, elle le démonte, elle l'éparpille. C'est pourquoi, même si je ne souligne quelque phrase ni la déporte dans mon calepin, ma lecture procède déjà d'un acte de citation qui désagrège le texte et détache du contexte.}}
 
{{Réf Livre|titre=La seconde main, ou le travail de la citation
|auteur=Antoine Compagnon
|éditeur=Seuil
|année=1979
|page=17-18
|ISBN=2020050587}}
 
{{citation|Répétition, mémoire, imitation : une constellation sémantique où il conviendra de cerner la place de la citation.}}
 
{{Réf Livre|titre=La seconde main, ou le travail de la citation
|auteur=Antoine Compagnon
|éditeur=Seuil
|année=1979
|page=18
|ISBN=2020050587}}
 
{{citation|Toute citation est – au fond ou de surcroît ? – une métaphore.}}
 
{{Réf Livre|titre=La seconde main, ou le travail de la citation
|auteur=Antoine Compagnon
|éditeur=Seuil
|année=1979
|page=19
|ISBN=2020050587}}
 
{{citation|L'objet assignable que j'expulse du texte afin de le conserver en souvenir d'une passion (celle de la sollicitation), cet objet n'est lui-même qu'un déchet, un rejeton, un leurre, un fétiche et un simulacre qui s'adjoint à mon magasin de couleurs.}}
 
{{Réf Livre|titre=La seconde main, ou le travail de la citation
|auteur=Antoine Compagnon
|éditeur=Seuil
|année=1979
|page=24-25
|ISBN=2020050587}}
 
{{citation|L'élément formel de la citation, libre de ses fonctions éventuelles, est la répétition des mots d'autrui. Comme telle, elle dépend, selon les catégories platoniciennes, de la mimesis, et ne peut être assimilée qu'au simulacre.}}
 
{{Réf Livre|titre=La seconde main, ou le travail de la citation
|auteur=Antoine Compagnon
|éditeur=Seuil
|année=1979
|page=125
|ISBN=2020050587}}
 
{{citation|Tandis que l'énonciation est un procès d'appropriation de la langue, la citation est un procès d'appropriation du discours, du Fonds littéraire comme l'appelait Mallarmé. Or, si la langue est du domaine public et n'appartient à personne, le discours relève de la propriété privée.}}
 
{{Réf Livre|titre=La seconde main, ou le travail de la citation
|auteur=Antoine Compagnon
|éditeur=Seuil
|année=1979
|page=360
|ISBN=2020050587}}
 
{{interprojet|wikt=citation|w=Citation (littérature)}}
1 663

modifications