Différences entre versions de « François-René de Chateaubriand »

aucun résumé de modification
|section=tome 6
|s=}}
 
{{citation
|citation=Les rois croient qu'en faisant sentinelle autour de leurs trônes,
ils arrêteront les mouvements de l'intelligence ; ils s'imaginent
qu'en donnant le signalement des principes ils les feront saisir
aux frontières ; ils se persuadent qu'en multipliant les douanes,
les gendarmes, les espions de police, les commissions militaires,
ils les empêcheront de circuler. Mais ces idées ne cheminent pas à
pied, elles sont dans l'air, elles volent, on les respire. Les
gouvernements absolus, qui établissent des télégraphes, des chemins
de fer, des bateaux à vapeur, et qui veulent en même temps retenir
les esprits au niveau des dogmes politiques du quatorzième siècle,
sont inconséquents ; à la fois progressifs et rétrogrades, ils se
perdent dans la confusion résultante d'une théorie et d'une
pratique contradictoires. On ne peut séparer le principe industriel
du principe de la liberté ; force est de les étouffer tous les deux
ou de les admettre l'un et l'autre.}}
{{Réf Livre
|titre=Mémoires d'outre-tombe
|auteur=François-René de Chateaubriand
|éditeur=Librairie Générale Française
|collection=Le livre de poche
|année=1973
|année d'origine=1848
|section=tome 3
|page=543
|ISBN=2-253-01675-6}}
 
 
2

modifications