Ouvrir le menu principal

Modifications

844 octets ajoutés ,  il y a 8 ans
 
{{citation|Jésus est Dieu : donc son amour, sa soif, sont infinis. Notre but est d’étancher cette soif infinie d’un Dieu fait homme. Les sœurs … ne cessent, par leur amour et l’amour des âmes qu’elles amènent à lui, de désaltérer le Dieu assoiffé. }}
{{Réf Livre|titre=Mère Teresa
|auteur=Joseph Langford
|éditeur= Bayard
|année=2010
|page=309
|ISBN=978-2-227-48129-9
|traducteur=Textes réunis par José Luis Gonzalès-Balado}}
 
 
{{citation|Persévérez dans cet amour intime et vous comprendrez non seulement les paroles « J’ai soif » mais tout le reste. Sur le plan strictement humain, nous ne pouvons pas comprendre « aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés », « soyez saints comme je le suis ». Mais tout ceci se comprend à travers « J’ai soif ». Le fruit de la foi est la compréhension de ces mots, « J’ai soif ». (…) Débarrassez-vous rapidement du péché pour que nous puissions entendre Jésus dire « J’ai soif de votre amour». Rencontrer la soif de Jésus est le plus important, mais cette rencontre avec la soif de Jésus est une grâce.}}
{{Réf Livre|titre=Mère Teresa
|auteur=Joseph Langford
Utilisateur anonyme