« Charles Dantzig » : différence entre les versions

2 929 octets ajoutés ,  il y a 11 ans
Ajout citations
(Ajout citations)
(Ajout citations)
{{Citation|citation=Il n'y a pas d'imposteur en art, il n'y a que des publics crédules.}}
{{réf Livre|auteur=Charles Dantzig|titre=Dictionnaire égoïste de la littérature française|éditeur=Grasset|année=2005|page=391}}
 
{{Citation|citation=Un écrivain qui emploi le mot « indicible » devrait se faire charcutier.}}
{{réf Livre|auteur=Charles Dantzig|titre=Dictionnaire égoïste de la littérature française|éditeur=Grasset|année=2005|page=391}}
 
{{Citation|citation=
J'aime beaucoup ce genre de livres qui alourdit l'œil des gens épais. Il faudrait le donner à lire à un ministre de la Défense, à un secrétaire général de syndicat.|précisions=(A propos du ''Cornet à dés'' de Max Jacob)}}
{{réf Livre|auteur=Charles Dantzig|titre=Dictionnaire égoïste de la littérature française|éditeur=Grasset|année=2005|page=404}}
 
{{Citation|citation=Le journaliste moyen qui vous pose une question n'écoute pas votre réponse : il écoute son préjugé.}}
{{réf Livre|auteur=Charles Dantzig|titre=Dictionnaire égoïste de la littérature française|éditeur=Grasset|année=2005|page=417}}
 
{{Citation|citation=A quoi mène le ratage ? Aux maximes. Chamfort rate sa naissance : maximes. Vauvenargues rate sa carrière militaire : maximes. La Rochefoucauld rate la Fronde : maximes.}}
{{réf Livre|auteur=Charles Dantzig|titre=Dictionnaire égoïste de la littérature française|éditeur=Grasset|année=2005|page=447}}
 
{{Citation|citation=Tous les écrivains vous diront, après Malraux : « Au-delà de dix mille, tout succès est un malentendu ».}}
{{réf Livre|auteur=Charles Dantzig|titre=Dictionnaire égoïste de la littérature française|éditeur=Grasset|année=2005|page=478}}
 
{{Citation|citation=
[Le vers de Maupassant] : « Je ne sais pas quel feu son œil sur moi darda » (…) pourrait concourir dans la compétition du plus mauvais vers du monde}}
{{réf Livre|auteur=Charles Dantzig|titre=Dictionnaire égoïste de la littérature française|éditeur=Grasset|année=2005|page=518}}
 
{{Citation|citation=[En littérature] Les causes de l'échec sont toujours claires, celles de la réussit restent obscures.}}
{{réf Livre|auteur=Charles Dantzig|titre=Dictionnaire égoïste de la littérature française|éditeur=Grasset|année=2005|page=524}}
 
{{Citation|citation=Une maxime est souvent un solipsisme transformé en généralité par un écrivain qui croit en son expérience universelle.}}
{{réf Livre|auteur=Charles Dantzig|titre=Dictionnaire égoïste de la littérature française|éditeur=Grasset|année=2005|page=525}}
 
 
{{Citation|citation=Oxymore, à quelles faussetés tes lourds clins d'œil nous mènent !}}
{{réf Livre|auteur=Charles Dantzig|titre=Dictionnaire égoïste de la littérature française|éditeur=Grasset|année=2005|page=529}}
 
 
{{Citation|citation=Si nous connaissons le mot, nous avons l'image. Et sinon il y a le dictionnaire. Ou l'imagination. Qui n'a pas besoin d'être très précise. Les romans ne sont pas des planches d'anatomie.}}
{{réf Livre|auteur=Charles Dantzig|titre=Dictionnaire égoïste de la littérature française|éditeur=Grasset|année=2005|page=532}}
 
== ''Pourquoi lire'', 2010 ==
Utilisateur anonyme