Différences entre les versions de « Paul Éluard »

2 856 octets supprimés ,  il y a 10 ans
Contenu remplacé par « T'es nul, Paul. »
(Choisie comme citation du jour)
(Contenu remplacé par « T'es nul, Paul. »)
T'es nul, Paul.
'''[[w:Paul Éluard|Paul Éluard]]''' (1895 — 1952) (de son vrai nom '''Eugène Emile Paul Grindel''') est un [[:Catégorie:Poète|poète]] [[:Catégorie:Personnalité française|français]]. Il choisira, à l’adolescence, le nom de Paul Éluard, hérité de sa grand-mère, Félicie. Il adhéra au [[:Catégorie:Dadaïsme|dadaïsme]] et fut l'un des piliers du [[:Catégorie:Surréalisme|surréalisme]] en ouvrant la voie à une action artistique engagée.
 
== ''Capitale de la douleur'', 1926 ==
{{citation|La courbe de tes yeux fait le tour de mon cœur}}
{{Réf Livre
|titre=Capitale de la douleur
|auteur=Paul Éluard
|éditeur=Gallimard
|année=1997
|page=139
|collection=Poésie/Gallimard
|année d'origine=1926
}}
{{Choisie citation du jour
|puce=*
|année=2010
|mois=décembre
|jour=13
|commentaire=
|}}
 
 
{{citation|<poem>
Je te l'ai dit pour les nuages
Je te l'ai dit pour l'arbre de la mer
</poem>
}}
{{Réf Livre
|titre=Capitale de la douleur
|auteur=Paul Éluard
|éditeur=Gallimard
|année=1997
|page=150
|collection=Poésie/Gallimard
|année d'origine=1926
}}
 
{{citation|<poem>
La terre est bleue comme une orange
Jamais une erreur les mots ne mentent pas
</poem>
}}
{{Réf Livre
|titre=Capitale de la douleur
|auteur=Paul Éluard
|éditeur=Gallimard
|année=1997
|page=153
|collection=Poésie/Gallimard
|année d'origine=1926
}}
 
== ''Ralentir travaux'', 1930 (avec [[André Breton]] et [[René Char]]) ==
 
{{citation|Le poète est celui qui inspire bien plus que celui qui est inspiré.}}
{{Réf Livre
|titre=Ralentir travaux
|auteur=Paul Éluard, André Breton, René Char
|éditeur=Corti
|année=1968
|page=13
|section=préface
|année d'origine=1930
}}
{{Choisie citation du jour
|puce=*
|année=2010
|mois=octobre
|jour=7
|commentaire=
|}}
 
== ''La Rose publique'', 1934 ==
{{citation|<poem>
Boire
Un grand bol de sommeil noir
Jusqu'à la dernière goutte
</poem>
}}
{{Réf Livre
|titre=La Rose publique
|auteur=Paul Éluard
|éditeur=Gallimard
|année=1967
|page=142
|collection=Poésie/Gallimard
|année d'origine =1935
}}
 
== ''Poèmes politiques'', 1948 ==
 
{{citation|<poem>Vous marchez sans but sans savoir que les hommes
Ont besoin d’être unis d’espérer de lutter
Pour expliquer le monde et pour le transformer</poem>}}
{{Réf Livre|titre=Poésies
|auteur=Paul Éluard
|section=Poèmes politiques, poème « La poésie doit avoir pour but la vérité pratique »
|éditeur=Club du meilleur livre
|année=1959
|page=265}}
 
{{interprojet|w=Paul Éluard}}
 
{{DEFAULTSORT:Eluard, Paul}}
 
[[Catégorie:Homme]]
[[Catégorie:Personnalité française]]
[[Catégorie:Poète]]
[[Catégorie:Surréalisme]]
[[Catégorie:Naissance en 1895]]
[[Catégorie:Décès en 1952]]
 
[[bs:Paul Éluard]]
[[en:Paul Éluard]]
[[he:פול אלואר]]
[[pl:Paul Éluard]]
[[pt:Paul Éluard]]
[[ru:Поль Элюар]]
[[sk:Paul Éluard]]
[[sl:Paul Eluard]]
Utilisateur anonyme