Différences entre versions de « Thomas Mann »

38 octets ajoutés ,  il y a 9 ans
m
aucun résumé de modification
m (Corrections de fautes d'orthographe + ajout de liens hypertextes)
m
[[Fichier:Thomas Mann 1937.jpg|thumb|{{w|Thomas Mann}} en 1937.]]
'''{{w|Thomas Mann}}''', né le {{cat|Naissance en 1875|6 juin 1875}} à {{w|Lübeck}} et décédé le {{cat|Décès en 1955|12 août 1955}} à {{w|Zurich}}, est un écrivain {{cat|Personnalité allemande|allemand}}, {{cat|lauréat du Prix Nobel de littérature}} en 1929. Il grandit à {{w|Munich}} où il fit ses premières armes dans le milieu littéraire. Écrivain de la décadence, son œuvre est empreinte d'autobiographie et dépeint une bourgeoisie allemande qu'il connaît intimement. Il compte parmi ses créations les plus célèbres {{w|Les Buddenbrook : Le déclin d'une famille|''Les Buddenbrook''}} (1901), {{w|La Mort à Venise (nouvelle)|''La Mort à Venise''}} (1913) et ''{{w|La Montagne magique}}'' (1924). Par suite de la montée du nazisme, il se réfugia aux [[États-Unis]] en 1938 et ne retourna s'installer en [[Europe]] que quatorze ans plus tard.
 
|collection=Le Livre de Poche}}
 
== ''Deutsche Hörer'' ({{w|1942 en littérature|1942}}) ==
 
{{citation|Placer sur le même plan moral le communisme russe et le nazi-fascisme, en tant que tous les deux seraient totalitaires, est dans le meilleur des cas de la superficialité, dans le pire du fascisme. Ceux qui insistent sur cette équivalence peuvent bien se targuer d'être démocrates, en vérité, et au fond de leur cœur, ils sont déjà fascistes ; et à coup sûr ils ne combattront le fascisme qu'en apparence et de façon non sincère, mais réserveront toute leur haine au communisme.}}
392

modifications