Différences entre versions de « Serge Gainsbourg »

5 467 octets ajoutés ,  il y a 8 ans
SABOTAGE
(- citations non sourcées depuis mars 2011)
(SABOTAGE)
{{à sourcer}}
'''[[w:Serge_Gainsbourg|Serge Gainsbourg]]''', né Lucien Ginsburg le 2 avril 1928 à Paris et mort le 2 mars 1991 à Paris, est un auteur-compositeur-interprète et cinéaste français.
 
|diffuseur=TF1
|date=1984}}
 
 
{{citation|C'est normal d'être orphelin à cinquante-sept ans. Normal, mais inadmissible.
|précisions=Pensées, provoc et autres volutes, 2006. Citation de [[w:Serge_Gainsbourg|Serge Gainsbourg]].}}
 
 
{{citation|C'est pourquoi je dis qu'la lucidité est indispensable. Sinon les filles te possédent jusqu'à la peau.
|précisions= Citation de [[w:Serge_Gainsbourg|Serge Gainsbourg]].}}
 
 
{{citation|Doit-on dire un noir ou un homme de couleur ? Tout ceci n'est pas clair
|précisions=Pensées, provoc et autres volutes, 2006. Citation de [[w:Serge_Gainsbourg|Serge Gainsbourg]].}}
 
 
{{citation|Disons que pour la femme, je suis un mâle nécessaire et pour moi, elle est un bien inutile.
|précisions=Pensées, provoc et autres volutes, 2006. Citation de [[w:Serge_Gainsbourg|Serge Gainsbourg]].}}
 
 
{{citation|Depuis la mort de mon père et de ma mère, je préfère l'asphalte. La terre est mangeuse d'hommes.
|précisions=Pensées, provoc et autres volutes, 2006. Citation de [[w:Serge_Gainsbourg|Serge Gainsbourg]].}}
 
 
{{citation|Amour hélas ne prend qu'un M. Faute de frappe c'est haine pour aime.
|précisions=Pensées, provoc et autres volutes, 2006. Citation de [[w:Serge_Gainsbourg|Serge Gainsbourg]].}}
 
 
{{citation|C'est une défense de me mettre un masque. Moi je crois que j'ai mis un masque et que je le porte depuis vingt ans, je n'arrive plus à le retirer, il me colle à la peau. Devant, il y a toute la mascarade de la vie et derrière, il y a un nègre, c'est moi.
|précisions=Pensées, provoc et autres volutes, 2006. Citation de [[w:Serge_Gainsbourg|Serge Gainsbourg]].}}
 
 
{{citation|Ce qui me gêne dans la jument, c'est la queue.
|précisions=Pensées, provoc et autres volutes, 2006. Citation de [[w:Serge_Gainsbourg|Serge Gainsbourg]].}}
 
 
{{citation|Certains s'effacent devant leur destin. Moi je le mets aux arrêts de rigueur. À fond de cale.
|précisions=Pensées, provoc et autres volutes, 2006. Citation de [[w:Serge_Gainsbourg|Serge Gainsbourg]].}}
 
 
{{citation|Caresses et coups de poing dans la gueule sont les pleins et déliés de l'amour.<ref>http://www.dicocitations.com/auteur/1791/Serge_Gainsbourg.php</ref>
|précisions= Citation de [[w:Serge_Gainsbourg|Serge Gainsbourg]].}}
 
 
{{citation|Chut! L'amour est un cristal qui se brise en silence.<ref>http://www.dicocitations.com/auteur/1791/Serge_Gainsbourg.php</ref>
|précisions= Citation de [[w:Serge_Gainsbourg|Serge Gainsbourg]].}}
 
 
{{citation|Comment voulez-vous qu'avec ma gueule, je sois tendre ?...Je suis dur. J'ai une gueule dure, je peux pas être tendre...J'suis tendre dans le privé mais pas devant les gens.<ref>http://www.dicocitations.com/auteur/1791/Serge_Gainsbourg.php</ref>
|précisions=Pensées, provoc et autres volutes, 2006. Citation de [[w:Serge_Gainsbourg|Serge Gainsbourg]].}}
 
 
{{citation|De toute façon, on est toujours des bleus. On est des bleus à la maternelle, à l'armée dans le lit des putes,... Eh bien, je serais de la bleusaille quand je serais crevé parce qu'ils vont me dire: Ah, t'arrives, toi, t'es un bleu, et nous, on n'est blanchis.<ref>http://www.dicocitations.com/auteur/1791/Serge_Gainsbourg.php</ref>
|précisions= Citation de [[w:Serge_Gainsbourg|Serge Gainsbourg]].}}
 
 
{{citation|Dieu est un fumeur de Havanes. C'est lui-même qui m'a dit que la fumée envoie au paradis.<ref>http://www.dicocitations.com/auteur/1791/Serge_Gainsbourg.php</ref>
|précisions= Citation de [[w:Serge_Gainsbourg|Serge Gainsbourg]].}}
 
 
{{citation|Dieu est un fumeur de Havanes. Je vois ses nuages gris. Je sais qu'il fume la nuit.
|précisions= Citation de [[w:Serge_Gainsbourg|Serge Gainsbourg]].}}
 
 
{{citation|Dieu : quel autre enculé pourrait assumer à sa place les injustice du monde&nbsp;?
|précisions= Citation de [[w:Serge_Gainsbourg|Serge Gainsbourg]].}}
 
 
{{citation|En définitive, je suis resté en filigrane cet enfant timide et secret qui implique candeur, innocence, insoumission et sauvagerie.
|précisions= Citation de [[w:Serge_Gainsbourg|Serge Gainsbourg]].}}
 
 
{{citation|Entre machine et moi, machin. Il se passe des choses. Des machins.
|précisions= Machin Chose. Citation de [[w:Serge_Gainsbourg|Serge Gainsbourg]].}}
 
 
{{citation|Et si dieu était juif ça t'inquiéterait petite? Sais-tu que le nazaréen, n'avait rien d'un aryen. Et si il est fils de dieu comme vous dites, alors, Dieu est juif. Dieu et juif.
|précisions= Juif et Dieu. Citation de [[w:Serge_Gainsbourg|Serge Gainsbourg]].}}
 
 
{{citation|Qui a coulé le Titanic&nbsp;? Iceberg, encore un juif.
|précisions= Juif et Dieu. Citation de [[w:Serge_Gainsbourg|Serge Gainsbourg]].}}
 
 
{{citation|la différence entre la beauté et la laideur, c'est que la laideur, elle, au moins, elle dure.
|précisions= Juif et Dieu. Citation de [[w:Serge_Gainsbourg|Serge Gainsbourg]].}}
 
 
{{citation|Si j'étais Dieu, je serais peut-être le seul à ne pas croire en moi.
|précisions= Juif et Dieu. Citation de [[w:Serge_Gainsbourg|Serge Gainsbourg]].}}
 
 
{{citation|Rendre l'âme&nbsp;? D'accord, mais à qui&nbsp;?
|précisions= Juif et Dieu. Citation de [[w:Serge_Gainsbourg|Serge Gainsbourg]].}}
 
 
{{citation|Qui ne s'est jamais laissé enchaîner. Ne saura jamais ce qu'est la liberté.
|précisions= Juif et Dieu. Citation de [[w:Serge_Gainsbourg|Serge Gainsbourg]].}}
 
 
{{citation|Mieux ne vaut penser à rien. Que ne pas penser du tout.
|précisions= Juif et Dieu. Citation de [[w:Serge_Gainsbourg|Serge Gainsbourg]].}}
 
 
== Citations rapportées ==
Utilisateur anonyme