Différences entre les versions de « Humanité »

1 324 octets ajoutés ,  il y a 9 ans
aucun résumé de modification
|traducteur=Georges-Arthur Goldschmidt
|ISBN=978-2-253-00675-6}}
 
=== [[Friedrich Nietzsche]], ''{{w|Par-delà bien et mal}}'', 1886 ===
{{citation|citation=<poem>On a fait un grand pas en avant lorsqu'on a fini par inculquer aux grandes masses (aux esprits plats qui ont la digestion rapide) ce sentiment qu'il est défendu de toucher à tout, qu'il y a des évènements sacrés où elles n'ont accès qu'en ôtant leurs souliers et auxquels il ne leur est pas permis de toucher avec des mains impures, — c'est peut-être le point le plus élevé d'humanité qu'ils peuvent atteindre. Au contraire, rien n'et aussi répugnant, chez les êtres soi-disant cultivés, chez les sectateurs des «idées modernes», que leur manque de pudeur, leur insolence familière de l'oeil et de la main qui les porte à toucher à tout, à goûter de tout et à tâter de tout ; et il se peut qu'aujourd'hui, dans le peuple, surtout chez les paysans, il y ait plus de noblesse relative du goût, plus de sentiment de respect, que dans ce demi-monde des esprits qui lisent les journaux, chez les gens cultivés.</poem>}}
{{Réf Livre|titre=Par-delà le bien et le mal
|auteur=Friedrich Nietzsche
|éditeur=Le Livre de Poche
|collection=Les Classiques de Poche
|année=1991
|page=338
|section=§ 263
|partie=IX
|chapitre=« Qu'est-ce qui est noble ? »
|traducteur=Henri Albert
|ISBN=978-2-253-05614-0}}
 
=== [[Oscar Wilde]], ''Le Portrait de Dorian Gray'', 1890 ===
30 159

modifications