Différences entre versions de « Passion »

908 octets ajoutés ,  il y a 8 ans
 
==== [[Paul Eluard]] , ''Capitale de la douleur'', 1926 ====
''' Une couleur madame '''
{{Citation|citation=<poem>Une couleur madame, une couleur monsieur,
Une aux seins, une aux cheveux,
{{Réf Livre|titre=Capitale de la douleur ''suivi ''de L'amour la poésie|auteur=[[Paul Eluard]]|éditeur=Gallimard|collection=Poésie|année=1966|année d'origine=1926|page=80|partie=Les petits justes|section=IV. Une couleur madame|ISBN=978-2-07-030095-2}}
 
''' Cachée '''
{{Citation|citation=Le jardinage est la passion, belle bête de jardinier.}}
{{Réf Livre|titre=Capitale de la douleur ''suivi ''de L'amour la poésie|auteur=[[Paul Eluard]]|éditeur=Gallimard|collection=Poésie|année=1966|année d'origine=1926|page=100|partie=Nouveaux poèmes|section=Cachée|ISBN=978-2-07-030095-2}}
 
=== Prose poétique ===
==== [[Novalis]], ''Hymne à la nuit'', 1800 ====
{{Citation|citation=Je sens en moi une grande fatigue, mon pélerinage jusqu’au saint tombeau a été long et pénible ; mais celui qui a une fois goûté la boisson salutaire que l’homme sensuel ne peut connaître, celui qui s’est assis aux limites du monde, et qui a porté les yeux dans la nouvelle contrée, dans le domaine de la nuit, celui-là ne retournera plus au milieu des passions qui occupent les hommes, dans la terre où la lumière ramène toujours l’inquiétude. Il se bâtit sa demeure à lui, sa demeure où la paix habite, où il garde ses désirs et son amour, et d’où il élève ses regards en haut jusqu’à ce que la dernière heure sonne pour lui.}}
{{Réf Article|titre=Hymne à la nuit|auteur=[[Novalis]]|publication=Nouvelle revue germanique|numéro=14|date=1833|page=235}}
 
==== [[Comte de Lautréamont]], ''Poésies'', 1870 ====
{{citation|citation=Décrire les passions n'est rien ; il suffit de naître un peu chacal, un peu vautour, un peu panthère.|précisions=Cette citation provient d'une revue dirigée par [[André Breton]].}}
30 159

modifications