Différences entre les versions de « Conscience »

966 octets ajoutés ,  il y a 9 ans
''' Les mécanismes de défense '''
{{citation|citation=Le refoulement correspond au fait d'écarter et de maintenir hors de la conscience une représentation ; c'est un des destins de la pulsion, de son représentant. L'instance refoulante est la partie inconsciente du moi qui obéit aux ordres du surmoi, de l'idéal du moi et même du moi idéal. Le mécanisme du refoulement est dit alors secondaire.}}
{{Réf Livre|titre=[[Les grands concepts de la psychologie clinique]]|auteur=François Marty (Sous la direction de)|éditeur=Dunod|Collection=Psycho Sup (Psychologie clinique)|année=2008|page=123|Chapitre=VII. Les mécanismes de défense (Aline Cohen de Lara, Jean-Yves Chagnon)|section=1 Les mécanismes de défense névrotiques|ISBN=978-2-10-051145-7}}
 
{{citation|citation=[[Sigmund Freud|Freud]] dans son ''Introduction à la psychanalyse'' (1916) considère la levée du refoulement comme la raison d'être de la psychanalyse, qui aurait comme but de rendre conscient l'inconscient, en supprimant les refoulements ou en comblant les lacunes amnésiques. Actuellement, le processus analytique ne vise pas tant la recherche du passé et son interprétation, comme le proposait Freud dans un premier temps, que de favoriser la levée du refoulement, à travers l'analyse du transfert, des résistances et des défenses qui en sont à l'origine (Le Guen, 1992).}}
{{Réf Livre|titre=[[Les grands concepts de la psychologie clinique]]|auteur=François Marty (Sous la direction de)|éditeur=Dunod|Collection=Psycho Sup (Psychologie clinique)|année=2008|page=123|Chapitre=VII. Les mécanismes de défense (Aline Cohen de Lara, Jean-Yves Chagnon)|section=1 Les mécanismes de défense névrotiques|ISBN=978-2-10-051145-7}}
 
30 159

modifications