Différences entre les versions de « Conscience »

404 octets ajoutés ,  il y a 9 ans
{{Citation|citation=Je n'ouvre ma porte qu'à la pluie et pourtant on sonne à chaque instant et je suis sur le point de m'évanouir quand on insiste, mais je compte sur la jalousie de la pluie pour me délivrer enfin et, lorsque je tends mes filets aux oiseaux du sommeil, j'espère avant tout capter les merveilleux paradis de la pluie totale, l'oiseau-pluie comme il y a l'oiseau-lyre. Aussi ne me demandez pas si je vais bientôt pénétrer dans la conscience de l'amour comme certains le donnent à entendre, je vous répète que si vous me voyez me diriger vers un château de verre où s'apprêtent à m'accueillir des mesures de volume nickelées, c'est pour y surprendre la Pluie au bois dormant qui doit devenir mon amante.}}
{{Réf Livre|titre=Poisson soluble|auteur=[[André Breton]]|éditeur=Gallimard|collection=Poésie|année=1996|année d'origine=1924|page=73|partie=16|ISBN=2-07-032917-8}}
 
==== [[René Char]], ''Fureur et mystère'', 1948 ====
''' Argument '''
{{citation|citation=''Sur les arêtes de notre amertume, l'aurore de la conscience s'avance et dépose son limon''.}}
{{Réf Livre|titre=Fureur et mystère|auteur=[[René Char]]|éditeur=Gallimard|collection=Poésie|année=1962|année d'origine=1948|page=19|partie=SEULS DEMEURENT (1938-1944)|section=Argument|ISBN=2-07-030065-X}}
 
=== Roman ===
30 159

modifications