Différences entre versions de « Espoir »

936 octets ajoutés ,  il y a 8 ans
aucun résumé de modification
m (r2.7.2+) (robot Ajoute : eu:Itxaropena)
[[Fichier:Assistants and George Frederic Watts - Hope - Google Art Project.jpg|thumb|230px210px|<center>''L'Espoir'' — [[w:George Frederic Watts|George Frederic Watts]] (1886)</center>]]
 
== Cinéma ==
Une rose renaît à la fente de l’urne. </poem>}}
{{Réf Livre|titre de la contribution= Espoir|titre= Les jeux rustiques et divins|auteur= Henri de Régnier|éditeur= Mercure de France|année= 1897|page= 155}}
 
==== [[Paul Eluard]] , ''Capitale de la douleur'', 1926 ====
{{Citation|citation=Dans l'accolade de ses mains, une hirondelle aux cheveux plats se débat sans espoir. Elle est aveugle.}}
{{Réf Livre|titre=Capitale de la douleur ''suivi ''de L'amour la poésie|auteur=[[Paul Eluard]]|éditeur=Gallimard|collection=Poésie|année=1966|année d'origine=1926|page=101|partie=Nouveaux poèmes|section=L'as de trèfle|ISBN=978-2-07-030095-2}}
 
==== [[Paul Eluard]] , ''L'Amour la poésie'', 1929 ====
''' Armure de proie '''
{{Citation|citation=<poem>Aux alentours de l'espoir
En pure perte
 
=== Prose poétique ===
==== [[Paul Eluard]] , ''Capitale de la douleur'', 1926 ====
''' L'as de trèfle '''
{{Citation|citation=Dans l'accolade de ses mains, une hirondelle aux cheveux plats se débat sans espoir. Elle est aveugle.}}
{{Réf Livre|titre=Capitale de la douleur ''suivi ''de L'amour la poésie|auteur=[[Paul Eluard]]|éditeur=Gallimard|collection=Poésie|année=1966|année d'origine=1926|page=101|partie=Nouveaux poèmes|section=L'as de trèfle|ISBN=978-2-07-030095-2}}
 
==== [[René Char]], ''Fureur et mystère'', 1948 ====
''' Louis Curel de la Sorgue '''
{{citation|citation=La création et la risée se dissocient. L'air-roi s'annonce. Sorgue, tes épaules comme un livre ouvert propagent leur lecture. Tu as été, enfant, le fiancé de cette fleur au chemin tracé dans le rocher qui s'évadait par un frelon... Courbé, tu observes aujourd'hui l'agonie du persécuteur qui arracha à l'aimant de la terre la cruauté d'innombrables fourmis pour la jeter en millions de meurtriers contre les tiens et ton espoir. Ecrase donc encore une fois cet oeuf cancéreux qui résiste...}}
{{Réf Livre|titre=Fureur et mystère|auteur=[[René Char]]|éditeur=Gallimard|collection=Poésie|année=1962|année d'origine=1948|page=41|partie=SEULS DEMEURENT (1938-1944)|section=Louis Curel de la Sorgue|ISBN=2-07-030065-X}}
 
==== [[Octavio Paz]], ''Liberté sur parole'', 1958 ====
''' Travaux du poète '''
{{Citation|citation=Personne ne pourra se nourrir de ces restes desséchés, même mes chiens, mes vices. Espoir, aigle affamé, laisse-moi sur ce rocher semblable au silence. Et toi, vent qui souffle du Passé, souffle avec force, disperse ces quelques syllabes, qu'elles soient air et transparence ! Etre enfin une Parole, un peu d'air dans une bouche pure, un peu d'eau dans des lèvres avides ! Mais déjà l'oubli prononce mon nom : regarde-le briller entre ses lèvres comme l'os brille un instant dans la gueule de la nuit au noir pelage.}}
{{Réf Livre|titre=Liberté sur parole|auteur=[[Octavio Paz]]|traducteur=Jean-Clarence Lambert|éditeur=Gallimard|collection=Poésie|année=1966|année d'origine=1958|page=58|partie=II. AIGLE OU SOLEIL ? (1949-1950)|section=''Travaux du poète'' — XIV|ISBN=2-07-031789-7}}
30 159

modifications