Différences entre les versions de « Paul-Claude Racamier »

{{Réf Livre|titre=Les Schizophrènes|auteur=Paul-Claude Racamier|éditeur=Payot & Rivages|collection=Petite bibliothèque Payot|année=2001|année d'origine=1980|page=192|partie=Schizogrammes|chapitre=|section=|ISBN=978-2-228-89427-2}}
 
{{Citation|citation='''épouvantail'''' ''Certains schizophrènes, tant ils tiennent la garde pour écarter les oiseaux, font songer à des épouvantails usés.''
''Mais attention, quand la vie, de nouveau timidement, les habite sous les mêmes oripeaux, attention à ne pas manquer cette éclosion fragile. Combien de schizophrènes sont-ils retournés à leur vide, épouvantails maintenant définitifs, parce qu'on n'a pas entendu revenir un murmure de vie ?''}}
{{Réf Livre|titre=Les Schizophrènes|auteur=Paul-Claude Racamier|éditeur=Payot & Rivages|collection=Petite bibliothèque Payot|année=2001|année d'origine=1980|page=192|partie=Schizogrammes|chapitre=|section=|ISBN=978-2-228-89427-2}}
 
{{Réf Livre|titre=Les Schizophrènes|auteur=Paul-Claude Racamier|éditeur=Payot & Rivages|collection=Petite bibliothèque Payot|année=2001|année d'origine=1980|page=200|partie=Schizogrammes|chapitre=|section=|ISBN=978-2-228-89427-2}}
 
{{Citation|citation=<poem>'''peau''' ''Mal dans leur peau : les névrosés. Mais hors de leur peau : les schizophrènes.''
''They act out, they feel out, they dream out, they think out : ils vivent décidément déportés.''</poem>}}
{{Réf Livre|titre=Les Schizophrènes|auteur=Paul-Claude Racamier|éditeur=Payot & Rivages|collection=Petite bibliothèque Payot|année=2001|année d'origine=1980|page=201|partie=Schizogrammes|chapitre=|section=|ISBN=978-2-228-89427-2}}
 
{{Réf Livre|titre=Les Schizophrènes|auteur=Paul-Claude Racamier|éditeur=Payot & Rivages|collection=Petite bibliothèque Payot|année=2001|année d'origine=1980|page=202|partie=Schizogrammes|chapitre=|section=|ISBN=978-2-228-89427-2}}
 
{{Citation|citation=<poem>'''rêve''' ''Qui donc peut avoir des rêves, qui est soi-même un rêve ? Qui est, veut être et doit être, de son objet, le rêve incarné, à la fois déréel et matérialisé ?''
''Ainsi vont les schizophrènes, bien plutôt rêvés que rêveurs : « dreamed out ».
To dream in or to be dreamed out, that is the question.''
''D'où l'air qu'ont les schizophrènes d'être des fantômes ambulants, des fragments oniriques, des apparitions.''
''Ardu d'être le rêve d'autrui, continuellement. Ardu, très ardu — mais fascinant...''</poem>}}
{{Réf Livre|titre=Les Schizophrènes|auteur=Paul-Claude Racamier|éditeur=Payot & Rivages|collection=Petite bibliothèque Payot|année=2001|année d'origine=1980|page=203|partie=Schizogrammes|chapitre=|section=|ISBN=978-2-228-89427-2}}
 
30 159

modifications