Différences entre versions de « Robert Desnos »

1 octet supprimé ,  il y a 8 ans
 
=== ''La Liberté ou l'Amour !'', [[w:1927 en littérature|1927]] ===
 
{{citation|citation=À la Porte Maillot, je relevai la robe de soie noire dont elle s’était débarrassée. Nue, elle était nue maintenant sous son manteau de fourrure fauve. Le vent de la nuit chargé de l’odeur rugueuse des voiles de lin recueillie au large des cotes, chargé de l’odeur du varech échoué sur les plages et en partie desséché, chargé de la fumée des locomotives en route vers Paris, chargé de l’odeur de chaud des rails après le passage des grands express, chargé du parfum fragile et pénétrant des gazons humides des pelouses devant les châteaux endormis, chargé de l’odeur de ciment des églises en construction, le vent lourd de la nuit devait s’engouffrer sous son manteau et caresser ses hanches et la face inférieure de ses seins.}}
{{Réf Livre|titre=La liberté ou l'amour !|auteur=Robert Desnos|éditeur=Gallimard|collection=L'Imaginaire|année=1962|année d'origine=1927|page=23|section=II. Les profondeurs de la nuit|ISBN=978-2-07-027695-0}}
{{Réf Livre|titre=La liberté ou l'amour !|auteur=Robert Desnos|éditeur=Gallimard|collection=L'Imaginaire|année=1962|année d'origine=1927|page=64|section=VI. Pamphlet contre la mort|ISBN=978-2-07-027695-0}}
 
{{citation|citation=<POEMpoem>Ce sont les hommes qui sont imbéciles, ayant basé les voiles des navires sur le même principe que la tornade, de trouver le naufrage moins logique que la navigation.
Que je les méprise ceux qui ignorent jusqu’à l’existence du vent.</POEMpoem>}}
{{Réf Livre|titre=La liberté ou l'amour !|auteur=Robert Desnos|éditeur=Gallimard|collection=L'Imaginaire|année=1962|année d'origine=1927|page=64|section=VI. Pamphlet contre la mort|ISBN=978-2-07-027695-0}}
 
30 159

modifications