Différences entre versions de « Francis Picabia »

1 092 octets ajoutés ,  il y a 8 ans
=== ''Condoléances'', 1922 ===
{{citation|citation=Il y a certaines plantes qui donnent une fleur et meurent après, je crois que [[Philippe Soupault|Soupault]] est de cette espèce végétale.}}{{Réf Article|titre=Condoléances|auteur=Francis Picabia|publication=Littérature Nouvelle Série|numéro=6|date=Novembre 1922|page=17}}
 
=== ''Samedi soir, 16 septembre 1922'', 1922 ===
{{citation|citation=Les muscles comme la vertu donnent des exemples spirituels que j'aime beaucoup, il y a encore heureusement des crapules dans le bon monde. J'aime les êtres qui ressemblent aux inondations ; les bateaux glissent sans bruit sur l'eau plate et mon jardin disparait sous le soleil qui brille comme la lune ; un évêque passe, c'est la grimace officielle, il me baise les mains, je ne m'en plains nullement ; je lui baise les mains, voilà la vraie gloire.}}{{Réf Article|titre=Samedi soir, 16 septembre 1922|auteur=Francis Picabia|publication=Littérature Nouvelle Série|numéro=6|date=Novembre 1922|page=24}}
 
{{citation|citation=Photographies des réceptions royales, obscénités originales, l'hygiène du dernier gâteux ne me donne aucune expérience. Je creuse un fortifiant, voilà l'événement où rebondissent mes articulations, mais il faut se résigner.}}{{Réf Article|titre=Samedi soir, 16 septembre 1922|auteur=Francis Picabia|publication=Littérature Nouvelle Série|numéro=6|date=Novembre 1922|page=24}}
 
=== ''Dactylocoque'', 1922 ===
30 159

modifications