Différences entre versions de « Francis Picabia »

3 035 octets ajoutés ,  il y a 8 ans
 
=== ''Dactylocoque'', 1922 ===
{{citation|citation=<poem>Une idée m'est venue, comme ça, la bouche en coeur, le chloroforme sur table :
Le petit Jésus, sur une vache, est descendu un soir de réveillon dans ma cheminée afin de me prendre ce que j'avais dans mes bottines ! Il fut très déçu de n'y trouver que son portrait. Il ne pouvait décemment le rapporter, à cause de la Sainte Vierge.</poem>}}
{{Réf Article|titre=Dactylocoque|auteur=Francis Picabia|publication=Littérature Nouvelle Série|numéro=7|date=Décembre 1922|page=10}}
 
{{citation|citation=J'habite à côté du Casino ; pour ne pas s'embêter dans « ce bas monde », il faut une mise en scène appétissante, je ne suis pas comme les autres, le Tango ne me plaît pas ; les croupes nerveuses sont pourtant autant de caresses mais mon cerveau se crispe sur mon sexe ; l'idée de jouissance fait briller le cuivre du talent minuscule que j'accorde à mes amis.}}
{{Réf Article|titre=Dactylocoque|auteur=Francis Picabia|publication=Littérature Nouvelle Série|numéro=7|date=Décembre 1922|page=10}}
{{citation|citation=Je n'aime pas les faux passagers de la vie, les femmes qui croisent leurs jambes comme les hommes croisent leurs bras, je n'aime pas le renversement du programme, les mois pénibles, une étoffe de soie que l'ongle écorche, le maquillage, prendre un taxi, une porte d'entrée ; mais les fous, l'avenue Henri Martin, minuit, l'eau froide, sont mes amis.}}
{{Réf Article|titre=Dactylocoque|auteur=Francis Picabia|publication=Littérature Nouvelle Série|numéro=7|date=Décembre 1922|page=10}}
 
{{citation|citation=La femme qui se trouve en ce moment près de moi, caresse ses seins, les pointes sont rouges ; sur chaque sein il y a un portrait, à gauche Foch, à droite le Soldat inconnu. Son ventre est peint en blanc, ses jambes en jaune, hélas, elle danse le Tango ! Ses fesses sont prises dans une boîte à bougies, le dessus de la boîte est fendu ainsi qu'une tirelire, de cette fente s'échappent des perles bleues, je les enfile. Les bras de cette femme sont en plâtre, sans articulations, elle les tient écartés, en croix. Tout à coup elle s'arrête de danser et je me sens pris de vertige dans le silence impressionnant.}}
{{Réf Article|titre=Dactylocoque|auteur=Francis Picabia|publication=Littérature Nouvelle Série|numéro=7|date=Décembre 1922|page=10}}
 
{{citation|citation=Il n'y a pas de risques à jouir, l'infériorité vient de la résignation ; il faut aimer les assassins et mépriser les victimes ; le ridicule n'existe pas.}}
{{Réf Article|titre=Dactylocoque|auteur=Francis Picabia|publication=Littérature Nouvelle Série|numéro=7|date=Décembre 1922|page=11}}
 
{{citation|citation=J'aime la franchise, les hypocrites me dégoûtent, il faut préférer la jouissance physique à tout et ne s'abandonner qu'avec soi-même ; l'effusion partagée ressemble à deux autos face à face, qui cherchent mutuellement à se faire reculer.}}
 
{{citation|citation=Je viens d'éternuer, petites vacances dans l'infini, maintenant j'écoute une chanson lointaine, la chanson des spermatozoaires que l'appât de mon âme attire.}}
{{Réf Article|titre=Dactylocoque|auteur=Francis Picabia|publication=Littérature Nouvelle Série|numéro=7|date=Décembre 1922|page=11}}
 
{{citation|citation=<poem>La fille du ventre blanc frôle ma jambe et me donne une émotion sincère, écoutez-moi :
Broyer du noir ou du blanc c'est pareil ; n'avez-vous pas l'obscur sentiment de la lumière ? personne ne vous trompe, vous n'êtes plus jaloux ; ne pensez pas aux cimetières, à la misère, vivez comme le petit Jésus, tout nus mais ayez un parasol pour mettre votre sexe à l'ombre.</poem>}}
{{Réf Article|titre=Dactylocoque|auteur=Francis Picabia|publication=Littérature Nouvelle Série|numéro=7|date=Décembre 1922|page=11}}
 
{{citation|citation=Maintenant, belle danseuse de Tango, mettez-moi du rouge sur les lèvres ; comme vous êtes belle ! Elle rougit sur le rouge de son maquillage et me dit : « vous n'avez pas honte ? »}}
{{Réf Article|titre=Dactylocoque|auteur=Francis Picabia|publication=Littérature Nouvelle Série|numéro=7|date=Décembre 1922|page=11}}
 
{{citation|citation=Par discrétion, enterrez votre famille et vos amis autour des cimetières.}}
{{Réf Article|titre=Dactylocoque|auteur=Francis Picabia|publication=Littérature Nouvelle Série|numéro=7|date=Décembre 1922|page=11}}
 
{{citation|citation=[[Friedrich Nietzsche|Nietzsche]] vivait sur le pont du surhumain ; [[Jean Cocteau]] vit sur le pont de la concorde.}}
{{Réf Article|titre=Dactylocoque|auteur=Francis Picabia|publication=Littérature Nouvelle Série|numéro=7|date=Décembre 1922|page=11}}
 
30 159

modifications