« Aristote » : différence entre les versions

788 octets ajoutés ,  il y a 9 ans
m
aucun résumé des modifications
Aucun résumé des modifications
mAucun résumé des modifications
{{citation|citation=Mais se poser à soi-même des questions et s'étonner des phénomènes, c'est déjà savoir qu'on les ignore ; et voilà comment c'est être encore ami de la sagesse, c'est être philosophe que d'aimer les fables, puisque [la fable, ou] le mythe, ne se compose que d'éléments merveilleux et surprenants. }}
{{Réf Livre|titre=Métaphysique|auteur=Aristote|éditeur=Pocket|traducteur=Jules Barthélémy Saint-Hilaire, revu et annoté par Paul Mathias|année=1991|ISBN=|section=A, II, 982b|page=46}}
 
== {{W|Topiques (Aristote)|Topiques}} ==
{{citation|citation=On doit considérer Les Topiques comme une oeuvre de la jeunesse d’Aristote. […] Contrairement à l’opinion de beaucoup d’interprètes anciens, la logique du probable n’est donc pas un complément de la logique du nécessaire ; elle n’est pas une seconde logique s’appliquant à un domaine où la vérité scientifique ne saurait être atteinte. Elle apparait plutôt comme une sorte d’exercice préparatoire à la théorie de la démonstration et de la science…}}
{{Réf Livre|titre=Topiques|auteur=Aristote|éditeur=Vrin|traducteur=Jules Tricot|année=1990|ISBN=2-7116-0019-X|page=[http://books.google.fr/books?id=hZL-tM4D6GcC&printsec=frontcover&hl=fr&source=gbs_ge_summary_r#v=onepage&q&f=false 8-9.]}}
 
 
== ''{{w|Poétique (Aristote)|Poétique}}'' ==