Différences entre versions de « Vincent Peillon »

1 118 octets ajoutés ,  il y a 7 ans
 
== Entretiens ==
{{Citation|On ne peut pas faire une révolution uniquement dans la matière, il faut la faire dans les esprits. Or on a fait la révolution essentiellement politique, mais pas la révolution morale et spirituelle. Et donc on a laissé le moral et le spirituel à l'Église catholique. Donc il faut remplacer ça. [...] c'est la preuve qu'on ne pourra jamais construire un pays de liberté avec la religion catholique. Mais comme on ne peut pas non plus acclimater le protestantisme en France, comme on l'a fait dans d'autres démocraties, il faut inventer une religion républicaine. Cette religion républicaine, qui doit accompagner la révolution matérielle, mais qui est la révolution spirituelle, c'est la laïcité. Et c'est pour ça d'ailleurs qu'on a pu parler au début du XXe siècle, de foi laïque, de religion laïque, et que la laïcité voulait être la création d'un esprit public, d'une morale laïque, et donc l'adhésion à un certain nombre de valeurs.}}
{{Réf Émission
|auteur=Vincent Peillon
|émission=La Révolution française n'est pas terminée
|diffuseur=Seuil
|date=8 octobre 2008
}}
 
{{citation|Le but de la morale laïque est de permettre à chaque élève de s’émanciper, car le point de départ de la laïcité c’est le respect absolu de la liberté de conscience. Pour donner la liberté du choix, il faut être capable d’arracher l’élève à tous les déterminismes, familial, ethnique, social, intellectuel, pour après faire un choix.}}
{{Réf Article|titre=Peillon : "Je veux qu'on enseigne la morale laïque"|auteur=Adeline Fleury|publication=Le Journal du Dimanche|date=samedi 01 septembre 2012|url=http://www.lejdd.fr/Societe/Education/Actualite/Vincent-Peillon-veut-enseigner-la-morale-a-l-ecole-550018}}
166

modifications