Différences entre les versions de « Fellation »

12 octets ajoutés ,  il y a 7 ans
m
**Jacques-Alain Miller, ''Dévoration du vit, dimanche de la vie, La Règle du jeu, 2014
 
=== Martine Delvaux, Histoires de fantômes: spectralité et témoignage dans les récits de femmes contemporain, 2006 ===
*"Ce qui relie le centre et la marge, Bennington et Derrida, c'est ce flot qui coule du cuity au cru, cette marée entre ce qui a été perdu et ce qui a été gagné : entre la confession et la circoncision, ces rituels indicateurs de vie et de mort. Termes intermédiaires entre ces deux pôles, Derrida pose la ''circonfession'', concept qu'il élargit en ''autofellocirconcision'', là où la douleur s'allie à la jouissance. C'est dans la conjonction d'un plaisir (la fellation) et d'une douleur (la circoncision) solipsistiques que s'inscrit le geste ritualisé de l'autodéfinition, de l'autoreprésentation périphrastique : j'écris, je crie, je crée... Et au lieu de celui qui porte le signifiant "Jacques Derrida" apparaît une auto-narration, un auto fabriqué de 59 circonlocutions en mouvement au bas des pages: "ici je ne suis, périphérique et de passage, que la série des 59 veuves ou contre-exemplarités de moi."
**Martine Delvaux, Histoires de fantômes: spectralité et témoignage dans les récits de femmes contemporainscontemporain, 2006
 
== Politique ==
16

modifications